Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Inscrivez-vous

Pour votre propre usage (à partir de 13 ans)

loading

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

corporativelanding_driving-training_social_picture
  • Accédez aux entraînements cérébraux de CogniFit

  • Mettez votre cerveau au défi. Stimulez, activez et renforcez les principales capacités cognitives

  • Rapport complet : résultats, efforts, progrès et évolution

loading

CogniFit : Leader en entraînement cérébral pour une conduite sûre et efficiente

Il existe différent facteurs augmentant le risque de souffrir d'un accident au volant. Le vieillissement ou une pathologie cérébrale peuvent provoquer des changements cognitifs qui détériorent notre capacité à évaluer la situation rapidement et à réagir de façon adaptée aux exigences de la conduite.

La santé cognitive et le bien-être mental sont cruciaux dans le cadre de la conduite. La batterie d'entraînement cérébral de CogniFit est un outil scientifique valide qui peut aider à maintenir en bon état les capacités cognitives essentielles pour maîtriser son véhicule.

L'entraînement cérébral de CogniFit peut aider à améliorer le champ de vision, la concentration, le temps de réaction et les réflexes sur la route, pour une conduire plus sûre et plus efficiente. CogniFit travaille spécialement sur les domaines cognitifs suivants :

  • Attention et concentration : Permet d'être attentifs aux changements qui peuvent avoir lieu dans notre environnement de conduite.
  • Perception : Permet d'interpréter l'information qui arrive à nos sens lorsque nous conduisons. Elle nous permet de distinguer les panneaux de signalisation routière ou de respecter la distance de sécurité entre notre véhicule et celui de devant.
  • Mémoire: Permet de récupérer l'information pertinente pour la conduite. Nous rappeler du trajet et de la direction que nous devons prendre, par exemple.
  • Raisonnement et résolution de problèmes (fonction exécutives) : Permet de réagir de façon flexible et adaptée à la situation. Quand nous nous trompons de chemin, par exemple, ou qu'i y a un défaut sur la route.
  • Coordination et temps de réaction : Permet d'agir avec précision et rapidité. Nous utilisons ces capacités pour réagir rapidement lorsque nous nous approchons d'un feu qui est au vert et qui passe à l'orange.

Maintenir un cerveau fort peut nous aider à rester alerte lorsque nous conduisons, à détecter efficacement les dangers, à prendre les décisions adaptées pour éviter une collision et à réduire les accidents sur la route. La littérature scientifique récente montre que les conducteurs qui améliorent leurs capacités de mémoire, raisonnement ou vitesse de traitement ont moins d'accidents que le groupe de contrôle.

Tous les programmes de stimulation cérébral pour une conduite sûre et efficiente ne se valent pas. CogniFit est l'outil global leader. Utilisé par les auto-écoles, les compagnies automobiles, les centres de la conduite, les hôpitaux, les universités et les équipes scientifiques du monde entier. Son système breveté d'entraînement cérébral est mis en avant car il offre les avantages suivants :

  • Évaluation quantitative valide: La technologie de CogniFit inclut une évaluation quantitative valide qui mesure avec précision les capacités cognitives de chaque utilisateur (normalisées par groupe démographique et par âge)
  • Personnalisation de l'intervention cognitive : Une fois les forces et les faiblesses cognitives identifiées, CogniFit utilise des algorithmes brevetés et la technologie de l'intelligence artificielle (IA) afin d'ajuster le niveau et le type d'exercice d'entraînement cognitif aux nécessités cognitives de chaque utilisateur.
  • Variété et innovation : CogniFit introduit de la varitété dans tous ses exercices d'entraînement cérébral, de façon à ce que le cerveau travaille dure pour maîtriser complètement une nouvelle capacité cognitive.
  • Défi : CogniFit met à l'épreuve les capacités cognitives fondamentales avec des jeux cérébraux qui s'adapte aux performances de l'utilisateur et proposent un niveau de difficulté croissant.

À qui s'adresse l'entraînement ?

Toute personne peut bénéficier de l'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit. Cet entraînement clinique s'adresse aussi bien aux personnes saines : jeunes, aux adultes et aux personnes âgées (jeunes conducteurs, conducteurs expérimentés ou professionnels) qui souhaitent entraîner de façon scientifique et systématique les capacités cognitives basant entrant dans la conduite, qu'aux personnes présentant des nécessités spécifiques pour l'apprentissage (autisme, TDAH) ou des problèmes médicaux (ictus, traumatismes crâniens, stress postraumatique, détérioration cognitive légère), etc.

Étant données la simplicité et la facilité d'accès de l'outil clinique de CogniFit, cet entraînement peut être utile pour entraîner les capacités cognitives du plus grand nombre. Pour utiliser CogniFit, il n'est pas nécessaire d'avoir des connaissances en informatique ou en neuropsychologie.

Conducteurs expérimentés de plus de 50 ans : Les conducteurs expérimentés qui conduisent depuis plus de 30 ans savent bien ce qu'est la conduite. Cependant, les statistiques montrent qu'à partir de 50 ans, le risque d'avoir un accident de la route augmente de façon importante. Ces accidents ne se produisent pas car le conducteur ne sait pas conduire de façon sûre. Il se produisent car le cerveau change avec le temps, rendant plus difficile la capacité à détecter les dangers au volant et à prendre les décisions ou les mesures adaptées pour éviter l'accident.

La principale cause d'accidents chez les conducteurs expérimentés est qu'ils ne détectent pas le danger suffisamment à temps pour faire la bonne manœuvre. Les conducteurs ont tendant à dire que l'autre véhicule, le piéton, le vélo ou l'enfant "est apparu de nulle part" et que le temps était trop court pour réagir.

L'entraînement cérébral pour une conduite sûre et efficiente de CogniFit est spécialement pensée pour ces conducteurs. En effet, il permet de renforcer les principales fonctions du cerveau en aidant à améliorer les réflexes et la vitesse de traitement mental qui doit être très rpaide lorsque nous sommes sur la route.

Conducteurs souhaitant évaluer ou améliorer leurs capacités cognitives au volant - Pour les jeunes, les adultes ou les personnes âgées qui souhaitent préparer leur état cognitif aux exigences de la conduite - : Si vous souhaitez stimuler vos capacités cognitives en jeu dans la conduite, cet entraînement s'adapte à vos points forts et poins faibles et vous aide à tirer le meilleur de vos efforts. L'outil mesure, apporte un feedback et génère un plan d'entraînement de façon automatique afin que nous puissions connaître notre état cognitif à la fin de la session.

Aider mes proches à améliorer leur santé cognitive - Pour la famille et les tuteurs : Si votre enfant va passer le permis et que vous souhaitez mettre son cerveau en forme, ou si un de vos parents doute de ses capacités cognitives pour continuer à conduire, vous pouvez gérer leurs comptes à travers CogniFit, sans sortir de la maison. Cet entraînement peut être suivi par des personnes de tout âge, ce qui rend possible la stimulation des capacités cognitives de toute la famille.

Appliquer la stimulation et la réhabilitation cognitive à mes patients - Pour les professionnels de la santé - : En tant que médecins ou psychologues, il peut être intéressant de faire suivre une réhabilitation cognitive à ses patients et évaluer s'ils sont capacbles ou non de conduire. Il est possible d'appliquer cette batterie de stimulation cognitive aux patients qui ont subi un dommage cérébral (ictus, traumatismes crâniens, écoulement cérébral), du stress post-traumatique ou dont les capacités cognitives ont été affectées par l'âge (détérioration cognitive légère). Cet entraînement cognitif pour la conduite peut être utile pour les patients qui ont des nécessité spéciales d'apprentissage, comme les personnes autistes ou souffrant de TDAH.

Stimuler les capacités cognitives des étudiants de mon auto-école -Pour les auto-écoles -: En tant qu'auto-école, il peut être intéressant d'entraîner et / ou de savoir si les futurs conducteurs ou les nouveaux conducteurs ont les capacitñes cognitives adaptées pour conduire. De fait, d'importantes auto-écoles ont intégré CogniFit comme outil d'évaluation et / ou d'entraînement cognitif : Code Rousseau en France, Wester Economic Diversification au Canada, BSM au Royaume-Uni.

Entrenar las capacidades cognitivas de los conductores de mi empresa - Pour les ressources humaines et les entreprises - : Beaucoup d'entreprises comptent dans leurs salariés des personnes qui conduisent dans le cadre de leur travail (entreprise de transport de marchandise, entreprise de livraison à domicile, entreprise de transport de personnes). Il peut donc être intéressant de connaître et entraîner les capacités cognitives avec l'objectif d'optimiser le rendement et de minimiser les accidents.

Stimuler et étudier les caractéristiques neuropsychologiques des participants à une étude - Pour les chercheurs et les scientifiques - : Réaliser des recherches sur l'effet de l'entraînement cognitif sur la conduite, ou obtenir davantage d'informations sur les capacités cognitives liées à la maîtrise d'un véhicule. CogniFit aide à gérer les participants et à entraîner leurs capacités cognitives.

Dans quels cas est-il conseillé d'utiliser l'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit ?

l'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit peut être utilisé dans de nombreuses situations. Certaines des plus représentatives sont :

Personnes qui souhaitent obtenir le permis de conduire

Si nous souhaitons obtenir le permis de conduire, il nous intéresse de savoir si nous avons les capacités cognitives minimales nécessaires pour conduire sans risque pour nous et les autres. L'auto-école ou la personne aspirant à obtenir son permis peuvent prendre l'initiative.

Personnes qui n'ont plus conduit depuis longtemps et qui ne se sentent pas sûres d'elles

Il arrive qu'une personne ait obtenu son permis de conduire il y a longtemps, mais qu'elle n'ait pas eu l'opportunité de prendre la voiture de façon régulière. Ne pas savoir si nous avons encore les réflexes nécessaires peut nous empêcher de reprendre la voiture. Grâce à l'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit, il est possible de stimuler ses capacités cognitives les plus faibles pour reprendre confiance en soi lors de la conduite.

Personnes âgée qui souhaitent continuer à conduire (ou personnes présentant une détérioration cognitive légère)

Avec le temps, nos capacités cognitives peuvent être détériorées, ce qui réduit l'indépendance et le type d'activités que nous pouvons faire au quotidien. L'entraînement cognitif de CogniFit s'est montré très efficace pour améliorer les capacités cognitives chez les personnes âgées. Avec cet entraînement, il est possible de faire en sorte que notre attention, perception et autres aires cognitives restent à un niveau optimal plus longtemps.

Personnes qui souhaitent se remettre à conduire après un dommage cérébral

Le dommage cérébral, qu'il soit causé par un traumatisme crânien, un ictus, une infection cérébrale ou une tumeur, peut provoquer des dommages variables dans la fonctionnalité du patient. Les patients qui ont suivi une réhabilitation neurologique avec succès peuvent entraîner leurs capacités cognitives pour essayer de reprendre le volant.

Personnes qui souhaitent se remettre à conduire après un trouble de stress post-traumatique

Après une mauvaise expérience avec un véhicule (accident par exemple), il est possible de développer un trouble de stress post-traumatique. Avec cet entraînement, nous donnons la possibilité d'exercer certaines des capacités cognitives altérées dans ce trouble (comme l'attention), en plus de renforcer le reste des capacités nécessaires à la conduite, ce qui favorise la confiance en soi de l'utilisateur.

Personnes avec nécessités spéciales d'apprentissage (autisme, tdah, dyslexie)

Avec le programme d'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit, les personnes qui ont des nécessités spéciales d'apprentissage (comme dans le cas de l'autisme, du trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité ou de la dyslexie) peuvent stimuler les capacités cognitives nécessaires pour conduire un véhicule. Cela pourrait aider à réduire les différences générées par les nécessités spécifiques de l'apprentissage.

Professionnels du secteur automobile

Le travail de nombreuses personnes consiste à conduire et être sur la route. Bien que ces personnes soient très habituées à conduire un véhicule, diverses circonstances peuvent réduire les capacités cognitives impliquées dans la conduite : un changement de travail, un problème médical, une incapacité, etc. Cet entraînement, qui peut être suivi de la propre initiative de l'utilisateur ou fournit par l'entreprise, donne la possibilité d'entraîner les capacités cognitives des professionnels qui se dédient à la conduite.

Habilités cognitives entraînées

Conduire est une activité très exigeante qui nécessitent que nos capacités cognitives soient en bon état de marche. L'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit se charge de stimuler plusieurs capacités cognitives dont nous avons besoin au volant.

Attention :

  • Attention focalisée : Capacité à nous concentrer sur un stimulus objectif, indépendamment du temps que dure cette concentration. Avant de doubler avec notre véhicule, nous devons centrer notre attention sur les voitures autour de nous afin de savoir s'il est possible ou non de doubler.
  • Attention partagée : L'attention partagée est la capacité cognitive qui permet de prêter attention à différents stimuli ou tâches en même temps. Si l'on conduit sur une route où le trafic est dense, nous devons changer de vitesse en même temps que nous tournons le volant, appuyons sur l'accélérateur et regardons autour de nous pour nous assurer que nous n'allons pas percuter une autre voiture.

Perception :

  • Champ de vision : Espace dans lequel notre système visuel peut détecter la présence de stimuli. Lorsque nous conduisons, il ne suffit pas de voir le véhicule qui nous précède, il nous faut également percevoir les autres voitures qui se situent sur les voies voisines.
  • Balaye visuel : Capacité à chercher activement l'information pertinente dans notre environnement, de façon rpaide et efficace. Quand nous souhaitons garer notre véhicule, notre balayage visuel nous aide à détecter une place pour se garer.
  • Estimation : Processus mental qui nous permet de prédire ou générer une réponse quand nous n'avons pas la solution. Pour savoir si nous devons freiner ou accélérer, nous avons besoin d'estimer la vitesse des autres véhicules et d'estimer la distance qui sépare notre véhicule des autres véhicules.

Mémoire :

  • Mémoire visuelle à court terme : La mémoire visuelle est la capacité à retenir une quantité déterminée d'information visuelle, comme des lettres, des formes, des couleurs, etc. Pendant la conduite, nous nous exposons à une grande quantité d'information visuelle dont nous devons nous rappeler bien que nous ayons cessé de regarder le stimulus en question (que ce soit une voiture, un panneau de signalisation ou la présence d'un piéton).

Fonctions exécutives et raisonnement :

  • Flexibilité cognitive : La flexibilité cognitive est la capacité d'adapter notre conduite et notre pensée à des situations nouvelles, changeantes ou imprévues. Il est important de faire preuve de flexibilité cognitive lorsque quelque chose d'imprévu arrive sur la route, comme une route coupée ou un accident de la route.
  • Inhibition : L'inhibition est ce qui nous permet de contrôler les réponses impulsives ou automatiques et de générer des réponses basées sur l'attention et le raisonnement. Si nous avons l'intention de changer de voie, mais que nous nous apercevons qu'un autre véhicule arrive à toute vitesse, nous devons repousser notre volonté de changer de voie et corriger la trajectoire de notre véhicule afin d'éviter la collision.

Coordination :

  • Coordination œil-main : Capacité qui nous permet de faire des activités pour lesquelles nous tulisons simultanément nos yeux et nos mains. C'est la capacité cognitive que nous utilisons pour diriger le volant de notre véhicule vers le lieu que nous voyons avec nos yeux.
  • Temps de réaction : Il s'agit du temps que nous mettons à détecter, traiter et donner une réponse à un stimulus. Si nous conduisons sur une autoroute et qu'il y a un véhicule arrêté ou si un animal traverse la route, nous devons freiner au moment opportun pour éviter la collision.

Comment renforcer les capacités cognitives ?

La plasticité cérébrale est un mécanisme basique de notre cerveau qui permet de s'adpter aux nécessités de notre environnement. CogniFit se sert de cette capacité pour activer et renforcer nos différentes capacités cognitives.

Lorsque nous suivons l'entraînement cognitif pour la conduite, nous exigeons un effort de notre cerveau qui répond à des patrons d'activation neuronale déterminé. Si nous arrivons à activer de façon répétées les patrons neuronaux grâce aux activités de CogniFit, nous pouvons aider notre cerveau à renforcer les synapses existantes ou a réaliser de nouvelles synapses plus efficientes dans nos circuits neuronaux impliqués dans les différentes capacités cognitives.

L'objectif de l'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit est de faciliter la capacité adaptative de notre système nerveux, de façon à ce que les personnes qui souhaitent conduire puissent optimiser leurs capacités cognitives, ou se remettre d'altérations qui ont affecté les capacités cognitives liées à la conduite.

Que vais-je obtenir avec l'entraînement cérébral de CogniFit ?

Chaque personne a des caractéristiques différentes, d'où la nécessité de réaliser un entraînement personnalisé. Pour la conduite, certaines personnes peuvent avoir davantage de facilité à répondre à un imprévu mais présenter des difficultés pour estimer les distances alors que d'autres auront le patron inverse. L'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit prend en compte ces différences individuelles et propose un entraînement qui s'adapte aux nécessités de chaque conducteur ou conductrice.

  • Un entraînement cognitif adapté peut aider à augmenter la réserve cognitive et à adapter nos capacités cognitives aux exigences de la route. De cette façon, il est possible de renforcer nos points faibles et de conduire de manière plus sûre.
  • La plasticité cérébrale rend possible la modification favorable du fonctionnement et de la structure de notre système nerveux grâce à un entraînement cérébral adapté qui nous aide à optimiser l'état de nos capacités cognitives.
  • Dans le cas oú le spersonnes aient souffert d'un quelconque type de dommage cérébral, la stimulation cognitive peut être un bon outil de réhabilitation neurologique pour récupérer une partie du fonctionnement des capacités cognitives affectées.
  • Les personnes avec des nécessités d'apprentissage particulières ou celles présentant des troubles du développement neurologique (dyslexie, TDAH, etc.) peuvent tirer des bénéfices de l'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit car ce dernier se centre sur les difficultés cognitives liées à la conduite.
  • Le cerveau tend á se détériorer tant d'un point de vue fonctionnel que structurel avec l'âge. Cependant, une stimulation cognitive adaptée peut aider à ralentir cette détérioration, permettant par là même de réaliser durant plus longtemps des activités quotidiennes, comme la conduite.

Jeux et tâches contenus

CogniFit est une ressource multi-dimensionnelle validée scientifiquement qui propose plus de 30 jeux cérébraux et 20 tâches d'évaluation. Voici certains des jeux que comprend l'entraînement cognitif pour la conduite :

  • Contrôleur de trafic: Jeu où l'utilisateur permet ou empêche le passage des véhicules en utilisant des feux de circulation. Il doit éviter les collisions et les embouteillages. Ce jeu fait appel à l'attention partagée. Améliorer cette capacité cognitive est très important car elle nous permet d'affronter correctement toute tâche quotidienne impliquant plus d'une activité perceptive, motrice ou cognitive en même temps, comme c'est le cas pour la conduite.
  • Intersections : Le but du jeu est d'empêcher les balles d'entrer en collision en mettant des pierres au niveau des intersections. Cela requiert différentes capacités cognitives, comme l'estimation. Nous utilisons cette capacité cognitive dans la conduite pour savoir quand nous devons commencer à freiner pour nous arrêter à un feu rouge.
  • Test d'inattention FOCU-SHIF: Le test d'inattention FOCU-SHIF se base sur le test classique de Conners (CPT). Pour faire l'entraînement, il faut un lieu tranquille où la personne puisse maintenir son attention sur le stimulus qui se présente à l'écran. Cette tâche aidera à évaluer les altérations dans la conduite comme l'agitation, l'impulsivité, l'anxiété et l'inattention entre autres.
  • Explose-ballons : L'objectif du jeu est d'exploser tous les ballons tout en évitant les bombes et les zones rouges. Dans les niveaux avancés, ce jeu représentable un véritable effort pour notre flexibilité cognitive. Au quotidien, la flexibilité cognitive est nécessaire lorsque nous nous trouvons devant une rue coupée ou quand une personne inconnue décroche le téléphone alors que l'on a composé le numéro d'un ami.
  • Casse - briques: Le jeu consiste à déplacer la plateforme pour afin de casser toutes les briques. C'est l'attention focalisée qui entre en jeu. Cette capacité cognitive est nécessaire pour détecter la présence de voitures ou des panneaux qui indiquent les stations d'essence par exemple.
  • Test de précision COOR : Le test de précision COOR s'inspire du test de Wisconsin (Card Sorting Test Manual). La tâche est conçue pour que l'utilisateur évalue ses caapcités de coordination. Il faut contrôler la précision des mouvements et combiner deux actions (visuelle et manuelle) pour atteindre un même objectif. Dans ce test on mesurera la vitesse de réponse.
  • Tennis bombe : Ce jeu consiste à déplacer la raquette pour frapper les couleurs indiquées, en évitant le reste des balles et les bombes. Cette activité fait travailler le temps de réaction, comme lorsque nous devons renvoyer une balle au tennis.
  • Frappe taupe : Ce jeu consiste à taper la taupe-objectif en évitant que de taper les autres taupes ou celles qui portent une dynamite sur la tête. Nous devons donc identifier la taupe-objectif parmi toutes celles présentes, ce qui fait appel à notre balayage visuel. Cette capacité cognitive est également utile lorsque nous cherchons les éléments de notre liste de course dans un magasin.
  • Test de positions VISMEM-SCAVI : Ce test est inspiré du test classique de TOMM (test of Memory Malingering). Il évalue la précision de l'utilisateur pour situer un stimulus dans le même lieu que celui où il l'a vu auparavant. L'utilisateur jouera les yeux fermés quand viendra son tour. La précision et la perception sont plus faibles lorsqu'il n'existe pas de référentiel visuel. Le plus important est de mémoriser de manière visuelle les stimulus présentés et d'atteindre la plus grande exactitude possible.

CogniFit est unique : Avantages de l'utilisation de CogniFit

CogniFit est l'instrument leader dans le domaine de la stimulation cognitive et compte une série d'activités multidimensionnelles validées et standardisées cliniquement. L'équipe de neuroscientifiques de CogniFit a adapté un ensemble de techniques classiques de stimulation dans le but de renforcer les capacités cognitives les plus importantes pour la conduite.

Les activités et la difficulté de l'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit varient de façon automqtique en fonction des performances. De cette façon, l'entraînement se centre sur ce dont nous avons besoin d'améliorer, en s'appuyant sur nos points forts. Cette caractéristique de CogniFit fait que chaque entraînement est unique et adapté. L'outil mesure notre niveau lors de chaque entraînement, ce qui permet de réguler les tâches et d'apporter un feedback précis.

Après chaque session, il est possible d'accéder à l'histoire de progression cognitive et de consulter l'état des capacités cognitives. Nous pouvons donc connaître notre évolution et les améliorations de notre état cognitif au jour le jour.

Les activités de CogniFit ont un format ludique afin de favoriser la motivation, de façon à ce que l'entraînement reste agréable. Cependant, il ne faut pas confondre ces activités avec des jeux d'ordinateur ordinaires. Les programmes de stimulation cognitive de CogniFit se fondent sur une base scientifique solide afin de s'assurer que le cerveau reçoit la stimulation adaptée, de façon multidisciplinaire, rigoureuse et systématique. De plus CogniFit offre d'autres avantages :

  • Facile d'utilisation :
  • Hautement attractif: Le format de présentation est très attractif. Tous les exercices cliniques sont présentés sous la forme de jeux interactifs, ce qui favorise la motivation et l'implication.
  • Format interactif et visuel: Les explication et les instructions pour réaliser les exercices et les tests sont présentées de manière interactive et visuelle, ce qui facilite leur compréhension.
  • Rapport complet de résultats : CogniFit permet d'obtenir un bilan rapide et précis, en s'appuyant sur un système de résultats interactif et fiable.
  • Progrès et évolution cognitive: Il est possible de voir les résultats des anciennes sessions et de contrôler facilement notre progression et notre évolution cognitive. .
  • Personnalisé et adapté à tous les utilisateurs: Chaque entraînement est unique et s'adapte aux forces et faiblesses cognitives de l'utilisateur. De plus, l'outil s'adapte dans la mesure du possible aux potentielles limitations de l'utilisateur.
  • Stimulation à distance: Comme il s'agit d'une plateforme en ligne, vous pouvez accéder aux programmes de CogniFit à partir de n'importe quel dispositif avec accès à un internet. Cela permet une stimulation á distance pour que les proches et les professionnels puissent superviser l'intervention sans que l'utilisateur soit présent sur place.

Que se passe-t-il quand nous entraînons nos capacités cognitives ?

Le cerveau consomme 20% de l'énergie totale de tout le corps, alors qu'il ne représente que 2% du poids du corps. Chez les nouveaux-nés, l'utilisation énergétique du cerveau peut atteindre 60% de la consommation totale. Cela signifie que le cerveau nécessite beaucoup d'énergie et c'est pour cela qu'il est conçu afin d'économiser le plus de ressources possible. Quand notre cerveau détecte que nous n'utilisons pas une capacité cognitive, il apporte moins de ressources aux connexions cérébrales impliquées dans cette capacité et la connexion finit par se détériorer ou disparaître. Cela peut affecter très négativement les capacités cognitives que nous utilisons le moins et dont nous aurons peut-être besoin à un moment, comme durant la conduite.

À l'inverse, si nous stimulons de façon systématique une capacité cognitive, le cerveau lui apporte davantage de ressources aux connexions cérébrales impliquées car il comprend qu'elles sont importantes dans notre quotidien. CogniFit aide à mener à bien cette activation de manière scientifique. Cet outil leader dans la stimulation cognitive nous donne la possibilité de mener à bien un entraînement cérébral personnalisé et systématique pour chaque capacité cognitive, de façon à renforcer ses connexions et être plus efficaces au quotidien ainsi que dans notre conduite.

Combien de temps dois-je consacrer à CogniFit ?

Les sessions d'entraînement de CogniFit pour la conduite durent entre 15 et 20 minutes, bien que cela puisse varier en fonction des performances de l'utilisateur. La fréquence minimale d'entraînement recommandée est de 3 sessions hebdomadaires réparties sur des jours non consécutifs. De plus, CogniFit peut vous rappeler de faire les sessions.

Toutes les sessions de l'entraînement cognitif pour la conduite suivent la même structure. Ils commencent par deux jeux de stimulation cognitive et terminent par une tâche d'évaluation cognitive afin de connaître les progrès réalisés dans chaque session. Comme il est personnalisé, le programme choisira automatiquement les jeux et les tâches et le niveau les plus adaptés aux nécessités de l'utilisateur.

Service clients

Si vous vous questionnez au sujet du fonctionnement, de la gestion ou de l’interprétation des données de l'entraînement cognitif pour la conduite de CogniFit, n’hésitez pas à nous contacter immédiatement. Notre équipe de professionnels qualifiés et de spécialistes en troubles du développement neuropsychologique dissipera vos doutes.

Références scientifiques

Referencias: Lubrini, G., Periáñez, J.A., & Ríos-Lago, M. (2009). Introducción a la estimulación cognitiva y la rehabilitación neuropsicológica. En Estimulación cognitiva y rehabilitación neuropsicológica (p.13). Rambla del Poblenou 156, 08018 Barcelona: Editorial UOC. Shatil E (2013). ¿El entrenamiento cognitivo y la actividad física combinados mejoran las capacidades cognitivas más que cada uno por separado? Un ensayo controlado de cuatro condiciones aleatorias entre adultos sanos. Front. Aging Neurosci. 5:8. doi: 10.3389/fnagi.2013.00008. Korczyn dC, Peretz C, Aharonson V, et al. - El programa informático de entrenamiento cognitivo CogniFit produce una mejora mayor en el rendimiento cognitivo que los clásicos juegos de ordenador: Estudio prospectivo, aleatorizado, doble ciego de intervención en los ancianos. Alzheimer y Demencia: El diario de la Asociación de Alzheimer de 2007, tres (3): S171. Shatil E, Korczyn dC, Peretzc C, et al. - Mejorar el rendimiento cognitivo en pacientes ancianos con entrenamiento cognitivo computarizado - El Alzheimer y a Demencia: El diario de la Asociación de Alzheimer de 2008, cuatro (4): T492. Verghese J, J Mahoney, Ambrosio AF, Wang C, Holtzer R. - Efecto de la rehabilitación cognitiva en la marcha en personas mayores sedentarias - J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 2010 Dec;65(12):1338-43. Evelyn Shatil, Jaroslava Mikulecká, Francesco Bellotti, Vladimír Burěs - Novel Television-Based Cognitive Training Improves Working Memory and Executive Function - PLoS ONE July 03, 2014. 10.1371/journal.pone.0101472. Gard T, Hölzel BK, Lazar SW. The potential effects of meditation on age-related cognitive decline: a systematic review. Ann N Y Acad Sci. 2014 Jan; 1307:89-103. doi: 10.1111/nyas.12348. 2. Voss MW et al. Plasticity of brain networks in a randomized intervention trial of exercise training in older adults. Front Aging Neurosci. 2010 Aug 26;2. pii: 32. doi: 10.3389/fnagi.2010.00032. Ross, L., Freed, S., Edwards, J., Phillips, C. & Ball, K. (2017) The impact of Three Cognitive Training Programs on Driving Cessation Across 10 Years: A Randomized Controlled Trial. The Gerontologist, vol. 57 (5), pp.838-846. Badenes, D., Casas, L., Aguilar, M. & Cejudo, J. (2007) Discriminación de la valoración de la capacidad de conducción de vehículos en personas con diagnóstico de deterioro cognitivo ligero y demencia en los exámenes de conducción normalizados. MAPFRE Medicina, vol. 18 (2), pp.98-107. Ball, K., Edwards, J., Ross, L. & McGwin, G. (2010) Cognitive Training Decreases Motor Vehicle Collision Involvement Among Older Drivers. J Am Geriatr Soc, vol. 58 (11), pp.2017-2113. Alyamani, H., Alsharfan, M., Kavakli-Thorne, M. & Jahani, H. (2017) Towards a Driving Training System to Support Cognitive Flexibility. PACIS 2017 Proceedings, 87. García, D. (2010) ¿Puedo conducir un automóvil, doctor? Evaluación para el manejo de automóviles en personas con discapacidad y su importancia en la rehabilitación. Rev Med Chile, vol. 138, pp.243-250. Riaño, M., Raynaud, N., Díaz, E. (2017) Seguridad vial y procesos psicológicos: Acciones preventivas. Logos Ciencia & tecnología, vol.8 (2), pp.72-81. Caamaño, M. (2009) Psicología del tránsito. Criterios para la selección de casos de conductores seguros. Subjetividad y Procesos Cognitivos, vol.13, pp.30-44.

Veuillez entrer votre adresse email