Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Inscrivez-vous

Pour votre propre usage (à partir de 13 ans)

loading

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

corporativelanding_cognicion_social_picture
  • Accédez aux exercices cliniques de l'évaluation cognitive.

  • Stimulez votre plasticité cérébrale et cognition.

  • Aidez à renforcer votre état cognitif.

loading

Qu'est-ce que la cognition ? Signification et définition

Qu'est-ce que la cognition ? Le mot cognition vient du latin "cognoscere" signifie connaître. Par conséquent, quand nous faisons référence à la cognition, nous faisons référence à tout ce qui s'associe à la connaissance, c'est-à-dire le cumule d'informations que nous avons acquis grâce à l'apprentissage ou à notre expérience.

La meilleure définition de la cognition est la capacité que les être vivants ont pour traiter l'information à partir de la perception (stimulations que nous recevons du monde extérieur à travers les sens), la connaissance acquise avec l'expérience et nos caractéristiques subjectives qui nous permettent d'intégrer toute cette information pour valoriser et interpréter le monde. La cognition est donc l'habileté que nous avons pour assimiler et traiter les données qui nous parviennent via différentes voies (perception, expérience, croyances...) pour les convertir en connaissances. La cognition englobe plusieurs processus cognitifs comme l'apprentissage, l'attention, la mémoire, le langage, le raisonnement, la prise de décision , etc... qui font partie du développement intellectuel et de l'expérience.

Plusieurs disciplines ont abordé l'étude de la cognition, la neurologie, la psychologie, l'anthropologie, la philosophie et même les sciences de l'information. C'est la psychologie qui a été la première à étudier comment le traitement de l'information avait des influences sur la conduite et quelles relations avaient les différents processus mentaux sur l'acquisition de nos connaissances. La psychologie cognitive est apparue à la fin des années 50 comme opposition à la conduite imprudente de l'époque. Des auteurs comme Piaget et Vigotsky ont révolutionné le panorama scientifique grâce à leurs théories sur le développement et l'apprentissage cognitif, lesquelles restent d'actualité encore aujourd'hui. À partir des années 60, l'intérêt pour la cognition et les capacités cognitives a augmenté de manière considérable et le nombre de chercheurs qui se sont spécialisés dans ce domaine a permis d'augmenter les connaissances que nous possédons aujourd'hui sur ces sujets.

Aujourd'hui, les progrès en imagerie médicale nous permettent d'avoir une connaissance physiologique et neuroanatomique plus grande pour comprendre les processus mentaux et comment ces derniers influencent notre comportement et nos émotions.

Qu'est-ce que la cognition ?

Les processus cognitifs.

Comment définir les processus cognitifs ? Nous pouvons définir les processus cognitifs comme les processus que nous utilisons pour incorporer de nouvelles connaissances et prendre des décisions en fonction de celles-ci. Via ces processus interviennent plusieurs fonctions cognitives : la perception, l'attention, la mémoire, le raisonnement... Toutes ces fonctions cognitives travaillent conjointement pour intégrer la connaissance et créer une interprétation du monde qui nous entoure.

  • LA PERCEPTION COMME PROCESSUS COGNITIF : La perception cognitve nous permet d'organiser et de comprendre le monde à travers les stimulations que nous recevons via les sens. Nous pouvons recevoir des informations à travers les cinq sens comme la vue, l'ouïe, le goût, l'odorat et le toucher mais aussi d'autres sens moins connus comme la proprioception (le sens qui informe quant à la position corporelle, celui qui nous permet d'avoir un schéma corporel et savoir quelle position nous occupons dans l'espace) ou l'interoception (c'est la perception de comment se trouvent les organes de notre corps, qui nous permet de savoir quand nous avons faim ou soif). Une fois reçue, notre cerveau intègre toute l'information et crée de nouvelles connaissances.
  • L'ATTENTION COMME PROCESSUS COGNITIF : L' attention est un processus cognitif qui nous permet de nous concentrer sur une stimulation ou une activité pour ensuite pouvoir la traiter plus profondément dans notre conscience. L'attention est une fonction cognitive fondamentale pour le déroulement de la vie quotidienne et s'utilise pour la majorité de nos tâches quotidiennes. Elle est d'ailleurs considérée comme le mécanisme qui contrôle et régule le reste des processus cognitifs : depuis la perception (nous avons besoin de l'attention pour être prêt à recevoir les informations qui nous arrivent via les sens) à l'apprentissage ou au raisonnement complexe.
  • LA MÉMOIRE COMME PROCESSUS COGNITIF : La mémoire est la fonction cognitive qui permet de coder, stocker et récupérer l'information du passé. La mémoire est un processus de base pour l'apprentissage et c'est elle qui nous permet de nous créer une identité. Il existe de nombreux types et classes de mémoire, par exemple la mémoire à court-terme, qui fait référence à la capacité de retenir temporairement l'information dans notre esprit (se rappeler d'un numéro de téléphone dans notre tête jusqu'à ce que l'on puisse l'écrire sur un papier) et la mémoire à long-terme qui fait référence à l'ensemble des souvenirs et connaissances que nous emmagasinons durant très longtemps. Cette mémoire peut être divisée en mémoire déclarative, qui inclut autant les connaissances acquises via le langage et l'éducation (par exemple, que la guerre civile espagnole s'est terminée en 1939) que celles acquises via des expériences personnelles (se souvenir de ce que votre grand-mère vous cuisinait au village) ; ou encore la mémoire procédurale, qui fait référence à l'apprentissage de routine (apprendre à monter à vélo), la mémoire auditive, la mémoire contextuelle, la dénomination, la reconnaissance.
  • LA PENSÉE COMME PROCESSUS COGNITIF : La pensée est fondamentale pour tout processus cognitif. Elle permet d'intégrer toute l'information reçue et d'établir des relations entre les données qui la composent. Pour ce faire, elle utilise le raisonnement, la synthèse et la résolution de problèmes, c'est-à-dire les fonctions exécutives.
  • LE LANGAGE COMME PROCESSUS COGNITIF : Le langage est la capacité que nous avons pour exprimer nos pensées et sentiments à travers les mots. C'est un outil que nous utilisons pour nous communiquer et pour organiser et transmettre l'information que nous possédons nous concernant et sur le monde. Le langage et la pensée se développent de manière parallèle et sont intimement liés.
  • L'APPRENTISSAGE COMME PROCESSUS COGNITIF : C'est le processus cognitif à travers lequel nous incorporons une nouvelle information à notre connaissance préalable. Nous incluons à l'apprentissage des choses aussi diverses que l'apprentissage de la conduite ou des habitudes comme nous laver les dents, apprendre à marcher, aussi bien que toutes les connaissances que nous apprenons en nous sociabilisant et à l'école. Piaget ainsi que d'autres auteurs parlent de l'apprentissage cognitif comme le processus à travers lequel l'information entre dans le système cognitif et le modifie.
Les processus cognitifs

Les processus cognitifs peuvent être naturels ou artificiels, conscients ou inconscients, mais généralement ils sont très rapides et surviennent sans même que nous nous en rendions compte. Par exemple, lorsque nous marchons en ville et que nous voulons traverser la rue, si nous voyons que le feu est au rouge, nous commençons un processus cognitif qui nous conduira à prendre une décision (traverser ou non). La première chose que nous ferons sera de centrer notre attention sur le feu, grâce à la vue, nous verrons qu'il est au rouge. En seulement quelques millisecondes, nous récupérerons de notre mémoire qu'il ne faut pas traverser lorsque le feu est au rouge, mais aussi que lorsqu'il n'y a pas de voiture, nous avons pour habitude de le faire. À partir de là, nous prendrons notre première décision : ou nous attendons que le feu passe au vert ou nous regardons de chaque côté de la rue (utilisation à nouveau de l'attention) pour voir si des voitures passent ou si nous pouvons traverser en toute sécurité.

Pouvons-nous améliorer notre cognition ?

Pouvons-nous améliorer notre cognition ? Comment le faire ? Voici quelques outils et stratégies visant à améliorer votre cognition et votre rendement cognitif.

LE PROGRAMME DE STIMULATION COGNITIVE DE COGNIFIT: a été conçu par une équipe de neurologues et psychologues cognitifs qui étudient les processus de plasticité synaptique et la neurogenèse. Vous aurez besoin de seulement 15 minutes par jour (2 à 3 fois par semaine) pour stimuler les capacités et processus cognitifs, ce programme est disponible en ligne et est dirigé à un public varié : particuliers, chercheurs, professionnels du secteur de la santé et les écoles.

Les exercices cliniques de stimulation cognitive de CogniFit permettent d'évaluer de manière précise plus de 20 fonctions cognitives fondamentales, parfaitement définies et soumises à un contrôle de mesure objectif qui offre des résultats normalisés en âge et des critères démographiques sur la base milliers de personnes.

Les différents exercices intéractifs se présentent sous la forme de jeux amusants que vous pouvez réaliser sur votre ordinateur. Après chaque séance, CogniFit présentera un graphique détaillé avec l'évolution de l'état cognitif de l'utilisateur. Il permet également de comparer le rendement cognitif au reste des utilisateurs. Il a été démontré que l'ensemble des exercices cliniques en ligne de CogniFit favorise la création de nouvelles synapses et circuits de neurones capables de réorganiser et récupérer la fonction des zones cognitives les plus détériorées.

Nous savons que le cerveau peut changer sa structure et son fonctionnement. C'est ce que nous appelons la plasticité cérébrale ou la neuroplasticité. Grâce à cette dernière, nous pouvons améliorer nos capacités cognitives si nous sommes des personnes saines et les restaurer (ou maintenir) si celles-ci sont altérées par une lésion cérébrale (traumatisme, ictus…) ou une maladie neurologique (sclérose en plaques, maladie d'Alzheimer, détérioration cognitve…). La plasticité cérébrale nous permet de créer de nouvelles connexions cérébrales et d'augmenter les circuits de neurones, améliorant ainsi sa fonctionnalité.

La neuroscience et l'étude de la plasticité cérébrale nous ont appris que plus nous utilisons un circuit de neurones, plus fort il devient. Le programme de stimulation cognitive de CogniFit vise à observer nos processus cognitifs. Une fois qu'il a observé la situation cognitive de l'utilisateur, il offre un ensemble d'exercices cognitifs personnalisés. En nous concentrant sur les tâches qui nous causent le plus de problèmes et en nous proposant de nouveaux challenges cognitifs de manière continue, nous créerons et établirons de nouvelles connexions neuronales qui se renforceront.

Pouvons -nous améliorer notre cognition ?

RÉDUIRE NOTRE NIVEAU DE STRESS : peut également aider à améliorer notre cognition. Le stress augmente les niveaux de cortisol, lequel attaque la myéline des axones, ce qui empêche une transmission efficace de l'information . Réduire le stress, améliore la connexion synaptique. Maintenir une attitude positive nous rend plus créatif au moment de résoudre des problèmes et nous rend probablement plus flexible cognitivement.

LA MÉDITATION: peut également aider à améliorer notre cognition. Ces dernières annnées, le nombre de chercheurs étudiant les effets de la méditation sur les processus cognitifs a augmenté. La méditation demande de la concentration et une attention consciente, qui comme nous l'avons évoqué, a une grande capacité pour créer de nouveaux circuits fonctionnels. Le département de recherche semble soutenir cette idée et la méditation est à présent associée à l'attention, la mémoire, la fonction exécutive, la vitesse de traitement et la cognition en générale.

FAIRE DE L'EXERCICE PHYSIQUE: Faire de l'exercice améliore également notre cognition. Il n'est pas nécessaire que ce soit des activités très intenses. Marcher 45 minutes, 3 fois par semaine semble améliorer la mémoire et le raisonnement (fonctions exécutives) et la pratique du tai-chi semblerait améliorer principalement le fonctionnement exécutif.

CHANGER LE NOM

Références : Shatil E (2013). ¿El entrenamiento cognitivo y la actividad física combinados mejoran las capacidades cognitivas más que cada uno por separado? Un ensayo controlado de cuatro condiciones aleatorias entre adultos sanos. Front. Aging Neurosci. 5:8. doi: 10.3389/fnagi.2013.00008. • Korczyn dC, Peretz C, Aharonson V, et al. - El programa informático de entrenamiento cognitivo CogniFit produce una mejora mayor en el rendimiento cognitivo que los clásicos juegos de ordenador: Estudio prospectivo, aleatorizado, doble ciego de intervención en los ancianos. Alzheimer y Demencia: El diario de la Asociación de Alzheimer de 2007, tres (3): S171. • Shatil E, Korczyn dC, Peretzc C, et al. - Mejorar el rendimiento cognitivo en pacientes ancianos con entrenamiento cognitivo computarizado - El Alzheimer y a Demencia: El diario de la Asociación de Alzheimer de 2008, cuatro (4): T492. • Verghese J, J Mahoney, Ambrosio AF, Wang C, Holtzer R. - Efecto de la rehabilitación cognitiva en la marcha en personas mayores sedentarias - J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 2010 Dec;65(12):1338-43. • Evelyn Shatil, Jaroslava Mikulecká, Francesco Bellotti, Vladimír Burěs - Novel Television-Based Cognitive Training Improves Working Memory and Executive Function - PLoS ONE July 03, 2014. 10.1371/journal.pone.0101472. • Gard T, Hölzel BK, Lazar SW. The potential effects of meditation on age-related cognitive decline: a systematic review. Ann N Y Acad Sci. 2014 Jan; 1307:89-103. doi: 10.1111/nyas.12348. 2. • Voss MW et al. Plasticity of brain networks in a randomized intervention trial of exercise training in older adults. Front Aging Neurosci. 2010 Aug 26;2. pii: 32. doi: 10.3389/fnagi.2010.00032.

Veuillez entrer votre adresse email