Questions? Feedback? powered by Olark live chat software
Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Inscrivez-vous
loading

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

Sclérose en plaques et fatigue cognitive

Sclérose en plaques et fatigue cognitive

Qu'est-ce que la sclérose en plaques? La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire et potentiellement débilitante dans lequel les couches isolantes des cellules nerveuses du cerveau humain et de la moelle épinière sont altérées. Le système immunitaire de l'individu détruit la gaine protectrice (myéline) qui recouvre les nerfs.

Les dommages causés par la maladie peuvent perturber la communication entre certaines parties du système nerveux, entraînant ainsi un ensemble de signes et symptômes tels que des troubles physiques et mentaux. La sclérose en plaques peut prendre plusieurs formes, telles que des formes récurrentes-rémittentes(où les symptômes se produisent dans des attaques isolées) ou des formes progressives (où les symptômes s'accumulent au fil du temps).

Même si, entre les attaques, les symptômes peuvent disparaître complètement, souvent des problèmes neurologiques durables apparaissent, d'autant plus que la maladie progresse.

Les lésions cérébrales conduisent, in fine, à un état d'invalidité à long-terme. La maladie pouvant causer des lésions à plusieurs endroits du système nerveux central, les patients peuvent présenter une grande variété de symptômes. Les plus communs étant la dégénérescence des capacités cognitives et la fatigue cognitive. La dégénérescence cognitive, telle que le déclin de la mémoire, de l'attention et des fonctions exécutives et de traitement, affecte jusqu'à 65% des patients atteints de SEP. La mémoire à court-terme, qui est la capacité à se rappeler des informations acquises peu de temps avant de les restituer, est le plus souvent touchée.

Dans une étude récente comparant deux groupes d'individus atteints de SEP, le programme d'entraînement cérébral de CogniFit a été couronné de succès en améliorant trois domaines de la mémoire chez les individus qui se sont entraînés avec ce programme, par rapport à ceux qui n' y ont pas eu recours. Les domaines montrant une amélioration inclus la mémoire de travail, la mémoire visuelle à court-terme et la mémoire générale. La clé du succès du programme d'entraînement cérébral de CogniFit semble être sa capacité à fournir un entraînement ciblé à la fois sur la mémoire à court-terme et la mémoire visuelle.

Veuillez entrer votre adresse email