Questions? Feedback? powered by Olark live chat software
Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Inscrivez-vous
loading

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

Dyslexie : définition, types, symptômes et traitement
  • Entraine les réseaux neuronaux dont vos enfants ont le plus besoin.

  • Explore et aide à traiter les fonctions utilisées dans le traitement du langage.

  • Accédez à vos résultats et progrès cognitifs à tout moment.

loading

Un programme de stimulation mentale conçu pour entraîner les réseaux neuronaux.

Le programme d'entraînement cérébral CogniFit pour les enfants dyslexiques est un programme neuroscientifique qui contribue à améliorer l'agilité mentale chez les enfants souffrant d'un trouble de l'apprentissage, tel que la dyslexie. L'entraînement est conçu pour développer les capacités à lire et à écrire, stimuler la concentration et l'apprentissage.

Le programme CogniFit a été développé par une équipe de neuroscientifiques internationaux et intègre les dernières découvertes et avancées en neurosciences. En combinant ces technologies avec des exercices cérébraux cools chaque séance d'entraînement effectuée avec le programme CogniFit est à la fois amusante et efficace.

Les exercices cérébraux CogniFit pour les enfants dyslexiques sont conçus pour renforcer la connectivité des réseaux neuronaux impliqués dans le traitement du langage. Le programme est à la fois innovant et efficace permettant ainsi de stimuler la neuroplasticité chez les enfants tout en s'amusant avec des jeux vidéos. Le système commence par évaluer la santé cognitive de l'enfant, puis lui présente automatiquement le régime de stimulation mentale qui convient le mieux à ses besoins cognitifs.

Les exercices CogniFit s'adaptent automatiquement à l'enfant en fonction de son âge et de son profil unique, et ciblent particulièrement les connexions neurales affaiblies. L'enfant s'amuse avec des jeux vidéos cools et amusants, tout en développant sa capacité à apprendre, sa performance et son agilité mentale à l'aide d'exercices validés cliniquement. Ces compétences essentielles à son développement.

L'efficacité du programme d'entraînement cérébral CogniFit a été validé et testé cliniquement par un grand nombre d'écoles, universités et hôpitaux à travers le monde.

Des études montrent que les étudiants et adultes atteints de dyslexie présentent une nette augmentation de leur développement cognitif, mémoire de travail et capacité à lire (+14,73% nombre de mots corrects lus par minute) après s'être entraînés avec CogniFit. De plus, ce niveau de performance a duré jusqu'à six mois après la fin de l'entraînement, ayant un effet fortement positif sur la dyslexie.

Technologie CogniFit

Scientifiquement appouvée

Quels exercices peuvent aider en cas de dyslexie ?

dyslexie : évaluation et diagnostic 1

Recevez votre évaluation et diagnostic personnalisé, détection automatique des faiblesses cognitives.

Exercices pour la dyslexie2

Entraînez et améliorez vos aptitudes cognitives faibles.

traitement de la dyslexia 3

Renforcez les domaines cognitifs spécifiques touchés par la dyslexie.

Quels sont les types de traitement disponibles pour la dyslexie ?

Avant même de commencer tout traitement, il faut arriver à diagnostiquer la dyslexie chez l'enfant. Cette tâche s'avère extrêmement difficile car bien trop souvent, les écoles ne sont pas équipées pour détecter ce trouble de l'apprentissage. Quand bien même, les écoles arriveraient à identifier les enfants atteints de dyslexie, elles ne sauraient pas nécessairement répondre aux besoins spécifiques de ces enfants qui devraient probablement être transférés dans un établissement spécialisé, s'il en existe aux alentours. La plupart du temps, les parents portent le fardeau. Ils doivent être conscients, prêter attention et détecter la maladie le plus tôt possible. Ensuite, ils doivent prendre des mesures. Le plus tôt le traitement commence, le mieux ce sera pour l'enfant qui bénéficiera d'un meilleur soutien et de plus d'options pour surmonter la maladie et prévenir les problèmes potentiels liés à la frustration quotidienne et au sentiment d'échec, qu'il est susceptible de rencontrer dans le milieu scolaire.

Comment traiter la dyslexie ? Il n'existe présentement aucun moyen connu pour soigner définitivement l'anomalie cérébrale sous-jacente qui provoque le trouble. Il s'agit d'un problème continu. Il est essentiel de surveiller le trouble au quotidien et de pas attendre que de plus grands symptômes apparaissent pour commencer le traitement, ce qui constituerait une perte de temps précieux. Le traitement le plus efficace de la dyslexie est une détection précoce de la dyslexie !

Un des nombreux avantages du programme scientifiquement validé de CogniFit est qu'il adapte le régime d'entraînement cérébral aux besoins cognitifs uniques de chaque enfant. En outre, la collecte des données de performance et montre son évolution et de compétence dans 24 compétences cognitives fondamentales. Le programme analyse les performances cognitives de l'enfant et affiche son évolution cognitive à travers plus de 20 compétences cognitives fondamentales.

L'évaluation continue de CogniFit peut détecter les domaines cognitifs affaiblis et ajuster le régime d'entraînement en conséquence.

Le programme d'entraînement cérébral CogniFit a été développé par une équipe de scientifiques et de neuropsychologues pour spécifiquement aider à améliorer les fonctions cérébrales utilisées dans les processus linguistiques. Dans l'image suivante, vous pouvez voir comment un réseau de neurones est susceptible de se développer suite à une stimulation cognitive à la fois correcte et continue.

La dyslexie au niveau du cerveau : des réseaux de connexions neuronaux

Réseau neuronal avant stimulation Réseau neuronal après 2 semaines de stimulation Réseau neuronal après 2 mois de stimulation

Validation scientifique: études démontrant l'efficacité du programme CogniFit dans le traitement de la dyslexie chez l'enfant

Université de Haifa

Le programme d'entrainement cérébral personnalisé de CogniFit peut aider à stimuler les capacités à lire chez des étudiants dyslexiques

Lorsque des étudiants dyslexiques s'entraînent avec le programme d'entrainement cérébral personnalisé de CogniFit, leur activité cognitive, leur mémoire de travail et leur aptitude à lire connaissent une augmentation significative (+14,73% nombre de mots corrects lus par minute) après s'être entraînés avec CogniFit. Ce niveau de performance a duré jusqu'à six mois après la fin de l'entraînement, ayant un effet fortement positif sur la dyslexie. Voir l'étude complète

Dyslexie: qu'est-ce que c'est ?

La dyslexie est une maladie beaucoup plus répandue qu'on ne le pense puisqu'elle touche plus de 10% de la population. En raison d'un déficit d'origine neurologique, la dyslexie se définit comme un trouble de l'apprentissage affectant la lecture et l'écriture, et d'une manière générale les fonctions destinées à décrypter les codes et symboles linguistiques.

Quand les personnes dyslexiques lisent, elles concentrent la quasi-totalité de leur attention sur le décodage des sons des différentes lettres et la prononciation des mots. Cet effort provoque une rupture de la mémoire de travail, empêchant ainsi le cerveau d'allouer les ressources mentales à d'autres tâches mentales supérieures telles que la compréhension.

Un grand nombre d'études définit la dyslexie comme un déficit des mécanismes neuronaux associés au traitement du langage. En effet, les personnes dyslexiques ont du mal à visualiser les mots, en raison d'un dysfonctionnement au niveau du réseau neuronal entre les régions du cerveau associées au language et au traitement phonologique.

Définition de la dyslexie

La dyslexie peut être héréditaire. Il est d'ailleurs fréquent de voir plusieurs membres de la même famille atteints de la maladie. La dyslexie touche les enfants d'intelligence normale, sans aucun problème mental, physique ou culturel et pour lesquels la difficulté à lire n'affecte aucune autre aptitude cognitive. Par ailleurs, les personnes dyslexiques ont souvent tendance à aiguiser leurs sens et plus développer leur niveau d'intelligence et de créativité.

Tous les types de dyslexie ne présentent pas le même degré de sévérité, mais il est primordial de diagnostiquer et de traiter la dyslexie dès que possible afin d'éviter tout problème de développement, perte de l'estime de soi, frustration et échec scolaire.

Quels sont les signes de la dyslexie chez l'enfant?

La dyslexie chez l'enfant peut être détectée dès l'école maternelle. Si non traitée, les symptômes de la dyslexie peuvent persister au-delà de l'enfance, ou de l'adolescence, et voire même durer tout au long de la vie adulte.

Bien que chaque enfant soit unique, les enfants dyslexiques ont tendance à commencer à parler plus tardivement, avoir une moins bonne compréhension orale et avoir un répertoire de vocabulaire plus limité par rapport aux autres enfants de leur âge. Ils confondent souvent les mots phonétiquement similaires et à la lecture certaines lettres de formes voisines ou proches phonétiquement telles que "b" et "d" (ou "p" et "q"). Ils manquent généralement également de concentration et d'attention.

Le manque de concentration n'est pas intentionnel. Il peut être attribué à la fatigue cognitive provoquée par l'effort réalisé par l'enfant dyslexique qui doit travailler deux fois plus dur pour lire et écrire, ce qui par conséquent le fatigue plus vite et le rend distrait.

Activité cérébrale pendant la lecture chez un lecteur ordinaire Activité cérébrale pendant la lecture chez un lecteur dyslexique

Image d'un cerveau dyslexique

Il est donc très important de détecter la dyslexie le plus tôt dans la vie car l'enfant a besoin de tous encouragements et soutien de ses parents et éducateurs. Comprendre et aider l'enfant à travers des outils spécifiques est essentiel pour l'aider à gérer et compenser son handicap à l'école.

Si la dyslexie n'est pas détectée et traitée suffisamment tôt, cela peut entrainer un effet boule de neige. En effet, l'enfant devenant de plus en plus de retard à l'école, un sentiment de frustration et d'échec permanent peut apparaître. Les problèmes d'estime de soi peuvent souvent provoquer des problèmes comportementaux et émotionnels tels que la dépression, l'anxiété et l'abandon.

La dyslexie et le cerveau

Les enfants dyslexiques présentent certaines anomalies neurologiques. Les cellules qui composent les circuits linguistiques n'étant pas correctement organisées, l'organisme a plus de difficultés à décoder les mots et déterminer le sens de ce qui est lu.

Pour pouvoir lire efficacement, vous avez besoin autant besoin des processus d'interprétation que de la compréhension et de l'apprentissage. C'est ensemble de processus s'appelle la "stratégie lexicale", c'est-à-dire la façon dont le cerveau traite le texte afin de le comprendre. Les difficultés rencontrées par les enfants dyslexiques sont provoquées par la combinaison de:

  • carence dans le traitement du langage.
  • déficience au niveau de la mémoire de travail.
  • défaillance de la vitesse de traitement.

Le programme de CogniFit pour la dyslexie est un outil scientifique conçu pour aider à traiter les processus cognitifs et les fonctions cérébrales. La lecture est un processus complexe. Il ne suffit pas de déchiffrer des représentations visuelles, il faut également comprendre le sens des mots et être capable de créer des relations entre les mots au sein d'une phrase.

Le cerveau d'une personne dyslexique présente un modèle de détérioration cognitive dans trois zones spécifiques du cerveau. Ces circuits neuronaux endommagés sont responsables du traitement de l'information linguistique et sont les domaines que le programme de CogniFit pour la dyslexie entraîne en vue de les corriger.

Cerveau et dysléxie. Processus cérébraux de la dysléxie
La dyslexie et le cerveau. Les processus cérébraux d'une personne dyslexique

Quelles sont les caractéristiques de la dyslexie?

Une des particularités de la dyslexie chez l'enfant est qu'elle est très changeante et que les caractéristiques varient considérablement d'un enfant à l'autre. C'est même étonnant à quel point les symptômes sont incohérents et varient, voire au sein de la même journée, et la façon dont ils évoluent à mesure que l'enfant grandit.

Quelles sont les caractéristiques de la dyslexie?

  • Trouble des fonctions exécutives

    : les fonctions exécutives comprennent un grand nombre de compétences cognitives complexes qui permettent de planifier une tache en la subdivisant en étapes. Ces étapes pourraient par exemple commencer par analyser et définir les conditions imposées par la tâche, puis organiser et déterminer le temps nécessaire pour réaliser la tâche, structurer la charge de travail, arrêter les objectifs, évaluer les actions mises en œuvre, et les ajuster en fonction des résultats, etc. Le trouble du développement exécutif constitue l'une des caractéristiques les plus courantes de la dyslexie. Cela signifie que toute tâche devant être planifiée (exemples: nettoyer sa chambre ou finir ses devoirs) peut poser un véritable défi pour les enfants dyslexiques
  • Difficulté à apprendre et communiquer

    : les instructions rapides sont dures à comprendre, de même pour les blagues et expressions idiomatiques (une tournure de phrase qui porte un sens par son tout et non par chacun des mots qui la compose), telles que "être haut comme trois pommes", qui signifie être petit. Il est difficile d'apprendre de nouveaux mots et de les prononcer correctement. La personne se sent insécure quand elle parle ou exprime des idées, etc.
  • Difficulté à lire

    : la personne a du mal à se rappeler et décrypter les codes et symboles linguistiques, ce qui rend la lecture difficile. Les enfants dyslexiques ont souvent des difficultés à interpréter la prononciation des mots, ainsi qu'à traiter et comprendre ce qu'ils lisent. C'est pourquoi, ils ne présentent généralement que peu d'intérêt pour les livres.
  • Difficulté à écrire

    : étant donné que les enfants dyslexiques ont du mal à se rappeler l'orthographe des mots et à respecter les règles d'orthographe au fil du temps, ils font fréquemment des fautes d'orthographe. Ils ont du mal à exprimer leurs idées par écrit. Parfois, même s'ils comprennent bien leur professeurs, ils éprouvent des difficultés à prendre des notes. Leur façon de prendre en main le crayon est généralement inhabituelle, rendant leur écriture irrégulière, à peine lisible, et soit trop grand ou trop petit.
  • Symptômes de la coordination motrice et de l'orientation spatiale

    : il leur apparaît difficile de distinguer la gauche de la droite, le haut du bas, l'avant de l'arrière, l'intérieur de l'extérieur, etc. Ce problème est parfois confondu avec un acte de rebellion. Ils sont plus maladroits que les autres enfants et se perdent plus souvent. Ils ne sont généralement pas bons en sport qui nécessitent de la coordination, tels que le vélo ou les sports collectifs comme le football.
  • Distorsion de l'estimation du temps

    : ils ont du mal à gérer leur temps et se trompent dans la date du jour.
  • Difficulté avec les problèmes de mathématiques

    : étant donné qu'ils ont des difficultés à reconnaître les symboles, il leur est difficile de faire de l'arithmétique car cela implique des symboles tels que l'addition, la soustraction, la multiplication, etc. Les enfants dyslexiques ont également du mal à mémoriser les tables de multiplication.
  • Problème avec l'engagement social et émotionnel

    : les enfants atteints de dyslexie peuvent faire le pitre, être des fauteurs de troubles, ou être bien trop calme. Ils sont extrêmement désordonnés ou compulsivement ordonnés. Chaque enfant est différent, et nous voyons à la fois des cas de rébellion et d'l'intolérance, mais aussi des cas de soumission.
Les symptômes de la dyslexie

Les types de dyslexie

Bien que certains symptômes sont souvent communs dans la dyslexie, les scientifiques ont identifié plusieurs types de dyslexie. Le terme "dyslexie" distingue principalement les formes de dyslexie génétiques de celles acquises.

  • Dyslexie acquise

    : survient plus tard dans la vie et ne provoque habituellement pas de causes génétiques ou héréditaires. Apparaît souvent à la suite d'un traumatisme crânien, ou d'une lésion cérébrale - comme la démence ou un AVC - qui affecte les régions linguistiques du cerveau responsables du traitement de l'alphabet.
  • Dyslexie développementale

    : présente à la naissance, elle est héritée, puis "se développe" pendant les premières années de la vie avec des symptômes visibles entre 6 mois et un an. Elle se constate quand un enfant doté d'une intelligence et de capacités sensorielles présentent des déficits d'apprentissage de la lecture. Elle touche environ 10-20% de la population, 4% sévèrement.
  • Dyslexie superficielle

    : le plus souvent une forme acquise de la dyslexie, mais peut être aussi bien de la dyslexie développementale. Les enfants atteints de dyslexie superficielle ne présentent pas de grandes difficultés de lecture. Ce type de dyslexie est associée à un faible capacité à traitement l'information dans les voies nerveuses visuelles, lexicales ou directes, ce qui signifie que les enfants peuvent prononcer correctement les mots, même des mots dépourvus de sens, mais doivent séparer les mots en fragments ou en syllabes pour les lire. Cela devient plus gênant lorsque les mots ne sont pas en ligne avec la prononciation.
  • Dyslexie phonologique

    : types de dyslexie le plus courant, synonyme de dyslexie lui-même. Principalement un type de dyslexie développementale, mais dans certains cas, elle peut être un type de dyslexie acquise après un accident vasculaire cérébral ou la maladie d'Alzheimer. Les enfants atteints de dyslexie phonologique éprouvent d'extrême à difficulté à lire des mots longs, inconnus, ou rares. Ils sont cependant en mesure de lire correctement les mots familiers. Ce type de dyslexie est associée à des zones cérébrales pauvres associées au traitement des sons du langage, ce qui signifie que les enfants atteints de ce trouble, souvent lisent à l'aide de voies lexicales ou visuelles mais ont du mal avec le traitement auditif.
  • Dyslexie sévère

    : c'est une forme de dyslexie acquise. Une des formes de dyslexie les plus graves car la personne perd la capacité existante à lire. Les personnes atteintes de dyslexie sévère éprouvent des difficultés à la fois pour prononcer les mots et reconnaître des mots entiers en car les voies neuronales phonologiques et visuelles sont toutes deux endommagées.
Les types de dyslexie

Comment détecter la dyslexie ?

Compte tenu de son aspect cognitif, les cas de dyslexie tendent à présenter le même modèle de détérioration des compétences, comme la mémoire de travail, et également affaiblir le temps de réaction, la vitesse de traitement et les fonctions exécutives. Toute faiblesse détectée au niveau de ces compétences cognitive peut être une indication de la dyslexie.

Arriver à identifier qu'une personne a ce trouble de l'apprentissage n'est pas toujours chose aisée. Toutefois, l'évaluation neuropsychologique validée de CogniFit permet de détecter les niveaux de mémoire opérationnelle et de travail, ainsi que d'autres compétences cognitives étroitement liées à la dyslexie, telles que la mémoire auditive à court-terme, la dénomination, la mémoire visuelle, l'attention partagée, la concentration, la planification, et la vitesse de traitement.

Comment détecter la dyslexie ?

Existe-t-il un remède contre la dyslexie?

La dyslexie est un trouble chronique, c'est-à-dire qu'il ne disparaît pas avec l'âge. Il ne faut toutefois pas s'alarmer. Une personne dyslexique peut apprendre à s'exprimer différemment en grandissant.

Le plus important pour la dyslexie est d'établir un diagnostic précoce. Plus tôt nous offrons les outils dont les enfants dyslexiques ont besoin pour s'adapter au processus d'apprentissage et meilleures sont leur chance d'optimiser leurs ressources mentales et d'avoir une vie épanouie.

CogniFit évalue et contribue à renforcer les réseaux de neurones affaiblis par la dyslexie. Le programme s'adapte en fonction des besoins de chaque profil cognitif et entraîne spécifiquement les circuits neuronaux qui ont le plus besoin d'être renforcés chez l'enfant. Nous travaillons avec diverses associations et écoles spécialisées dans les troubles de l'apprentissage, et, même si la dyslexie demeure à ce jour incurable, il a été démontré que les enfants dyslexiques utilisant CogniFit peuvent stimuler leurs fonctions exécutives, capacité à détecter des erreurs, mémoire de travail et temps de réaction. Cela améliore sensiblement la fluidité de lecture, l'écriture et la capacité à comprendre, synthétiser et apprendre.

Peut-on guérir de la dyslexie ?

Comment corriger la dyslexie ?

Quand un enfant est diagnostiqué comme dyslexique à un jeune âge et qu'il peut bénéficier d'un programme d'intervention personnalisé, il a plus de chance de développer des stratégies alternatives qui l'aideront à adapter son système d'apprentissage. C'est au cours de nos premières années d'existence que le cerveau a le plus de plasticité et donc est plus enclin à développer de nouveaux neurones, de sorte que le plus tôt nous utilisons des outils pour nous aider à renforcer les connexions neuronales associées au traitement du langage et plus nous pourrons apprendre de méthodes nous permettant de compenser les fonctions détériorées.

Une intervention précoce permettra également d'éviter d'autres troubles émotionnels secondaires liés à la dyslexie.

Si vous pensez que quelqu'un peut être dyslexique, demandez-lui de voir un spécialiste pour se faire diagnostiquer, ce qui permettra de détecter toute altération et d'offrir un entraînement spécifique en vue d'aider à améliorer les compétences cognitives nécessaires au langage. La personne peut également être affectée à un niveau cognitif et présentent un manque d'attention, des problèmes au niveau de la mémoire de travail, mémoire à court-terme, vitesse de traitement, et d'autres capacités cognitives quotidiennes importantes.

L'un des programmes d'intervention disponibles pour les troubles de l'apprentissage est CogniFit. Une équipe de neurologues et des psychologues cognitifs spécialisés dans les troubles neurodéveloppementaux et la cognition a aidé à concevoir nos exercices cérébraux pour traiter la dyslexie. Ces exercices sont adaptés aux besoins spécifiques de chaque personne et sont conçus pour renforcer la connexion entre les réseaux de neurones utilisés dans le traitement du langage. Les personnes dyslexiques qui entraînent leur cerveau avec CogniFit stimulent leurs fonctions exécutives, capacité à détecter les erreurs, mémoire de travail et leur vitesse de réaction; ce qui améliore sensiblement la fluidité de lecture, d'écriture et la capacité de comprendre et d'apprendre.

Comment corriger la dyslexie ?

Références

Thompson HJ, Demiris G, Rue T, Shatil E, Wilamowska K, Zaslavsky O, Reeder B. - Telemedicine Journal and E-health Date and Volume: 2011 Dec;17(10):794-800. Epub 2011 Oct 19.

Horowitz-Kraus T, Breznitz Z. - Can the error detection mechanism benefit from training the working memory? A comparison between dyslexics and controls- an ERP study - PLoS ONE 2009; 4:7141.

Peretz C, Korczyn AD, Shatil E, Aharonson V, Birnboim S, Giladi N. - Computer-Based, Personalized Cognitive Training versus Classical Computer Games: A Randomized Double-Blind Prospective Trial of Cognitive Stimulation - Neuroepidemiology 2011; 36:91-9.

Preiss M, Shatil E, Cermakova R, Cimermannova D, Flesher I (2013) Personalized cognitive training in unipolar and bipolar disorder: a study of cognitive functioning. Frontiers in Human Neuroscience doi: 10.3389/fnhum.2013.00108.

Veuillez entrer votre adresse email