À propos des cookies sur ce site

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos préférences de cookies, nous en conclurons que vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour modifier vos préférences de cookies, consultez notre politique relative aux cookies

Accepter
Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Inscrivez-vous

Veuillez confirmer que les entraînements et/ou évaluations sont pour votre propre usage. Vous allez créer un compte personnel. Ce type de compte est conçu pour vous aider à évaluer et entraîner vos capacités cognitives.

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour vos patients.Vous allez créer un compte de gestion des patients. Ce compte est conçu pour aider les professionnels de la santé (médecins, psychologues, etc.) dans le diagnostic et l'intervention sur les troubles cognitifs.

Veuillez confirmer que vous souhaitez proposer des entraînements et/ou évaluations cognitives à votre famille ou vos amis. Vous allez créer un compte familial. Ce compte est conçu pour permettre aux membres de votre famille d'accéder aux évaluations et entraînements de CogniFit.

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour des participants à une étude.Vous allez créer un compte de recherche. Ce compte est conçu pour aider les chercheurs dans leurs études sur les aires cognitives

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour vos élèves ou étudiants.Vous allez créer un compte de gestion des élèves ou étudiants. Ce compte est conçu pour aider dans le diagnostic et l'intervention sur les troubles cognitifs chez les enfants et les étudiants.

Pour votre propre usage (à partir de 16 ans)

loading

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

corporativelanding_Test_discalculia_social_picture
  • Evaluation neuropsychologie pour la dyscalculie

  • Examine rigoureusement les zones du cerveau affectées par la dyscalculie.

  • Evalue la présence éventuelle de déficits cognitifs

loading

Description de la batterie informatisée pour l'évaluation et la détection de la dyscalculie

La batterie informatisée d'évaluation cognitive pour la dyscaculie de CogniFit - Cognitive Assessment Battery for Dyscalculia (CAB-DC) ) - est un outil professionnel qui comprend une batterie d'épreuves cliniques et de tâches valides conçues afin de détecter et évaluer rapidement et précisément la présence de symptômes et dysfonctions dans les processus cognitifs affectés dans la dyscalculie.

Ce test innovant de la dyscalculie en ligne est une ressource scientifique permettant de réaliser un dépistage cognitif complet, connaître les forces et faiblesses, évaluer l'indice de risque de présence la dyscalculie. Ce test s'adresse aux enfants de plus de 7 ans, aux jeunes et aux adultes. Tout utilisateur particulier ou professionnel peut utiliser sans difficulté cette batterie d'évaluation neuropsychologique.

Le rapport de résultats est disponible automatiquement après avoir réalisé le test. Le test dure environ 30 à 40 minutes.

Ce trouble de l'apprentissage se manifeste par des difficultés signitificatives et persistantes affectant les capacités linguistiques associées au calcul mathématique. L'histoire clinique et l'évaluation de diverses sphères, la sphère neuropsychologique notamment, demeurent les outils les plus efficaces pour diagnostiquer la dyscalculie. Il est recommandé d'utiliser ce test de dyscalculie en complément d'un diagnostic professionnel et non comme un substitut à l'entretien clinique.

Protocole digital pour l'évaluation de la dyscalculie (CAB-DC)

Cette évaluation cognitive complète pour la dyscalculie comprend un questionnaire et une batterie complète de tests neuropsychologiques. Elle dure environ 30 à 40 minutes.

L'adulte ou l'enfant présentant un risque de dyscalculie doit répondre à un questionnaire qui évalue les symptômes et les signes cliniques pour son âge. Il doit par la suite réaliser une série d'exercices et de tâches valides se présentant sous la forme de jeux simples sur ordinateur.

  • QUESTIONNAIRE SUR LES CRITÈRES DE DIAGNOSTIC : il consiste en une série de questions auxquelles il est facile de répondre. Elles ont pour but de détecter les principaux critères de diagnostic (DSM-5), signes et symptômes de la dyscalculie. Le questionnaire comprend des questions de dépistage adaptées à l'âge de la personne.
  • FACTEURS NEUROPSYCHOLOGIQUES ET PROFIL COGNITIF : L'évaluation se poursuit par une batterie de tâches destinées à évaluer les principaux facteurs neuropsychologiques identifiés pour ce trouble dans la littérature scientifique. L'attention est mise particulièrement sur les résultats des fonctions exécutives. Les échelles cliniques et les tâches utilisées sont valides pour l'âge de l'utilisateur.
  • RAPPORT COMPLET DE RÉSULTATS : À la fin du test, vous recevrez un rapport de résultats détaillé, comprenant l'indice de risque de souffrir du trouble (risque faible, moyen ou élevé), les symptômes et signes d'alerte, le profil cognitif, l'analyse des résultats et des recommandations personnalisées. Les résultats offrent une information précieuse et sont une bonne base pour identifier des stratégies de soutien ou orienter vers un spécialiste afin de réaliser des tests plus poussés et étudier le cas plus en détails.

Résultats Psychométriques

Le test de dyscalculie de CogniFit (CAB-DC) utilise des algorithmes brevetés et une technologie d'intelligence artificielle (IA) permettant d'analyser plus d'un milliard de variables et de détecter avec des résultats psychométriques très satisfaisants s'il existe un risque de dyscalculie.

Le profil cognitif contenu dans le rapport neuropsychologique dispose d'une haute fiabilité, cohérence et stabilité. Le test a été validé par des essais répétés et des méthodes de mesures. Des plans de recherche transversaux ont été suivis (coefficient d'Alpha de Cronbach atteignant des valeurs autour de 0,9 par exemple). Les test-retest ont obtenu des valeurs proches de 1, ce qui montre une haute précision et un haut niveau de fiabilité.

Voir la table de validation

À qui s'adresse cette évaluation ?

La batterie d'évaluation de la dyscalculie (CAB-DC) peut s'utiliser pour des enfants de plus de 7 ans, des jeunes et des adultes que l'on suspecte de souffrir de dyscalculie.

Tout utilisateur particulier ou professionnel peut utiliser sans difficulté cette batterie d'évaluation neuropsychologique. Pour utiliser ce programme clinique, il n'est pas nécessaire d'avoir de connaissances sur la neurosciences ou en informatique. Elle s'adresse spécialement à :

  • PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ : - Évaluer mes patients avec précision et fournir un rapport de résultats complet - La batterie d'évaluation neuropsychologique de la dyscalculie de Cognifit permet d'épauler les professionnels de la santé dans leurs tâches de détection, de diagnostic et d'intervention. Détecter les symptômes et les dysfonctions cognitives est le premier pas pour identifier la dyscalculie et réaliser un diagnostic d'intervention neuropsychologique adapté. Avec ce logiciel puissant de gestion des patients, vous pourrez étudier de multiples variables et offrir des rapports complets et personnalisés.
  • ÉCOLES ET PERSONNEL ENSEIGNANT : - Détecter les élèves qui présentent un risque de dyscalculie. Aider à prévenir l'échec scolaire - Cette batterie d'épreuves neuropsychologiques sous forme de tests simples permet aux professeurs et aux éducateurs non spécialisés en dyscalculie d'évaluer les étudiants avec objectivité et de créer des rapports complets et personnalisés afin de connaître leurs faiblesses et leurs forces. Cela permet d'identifier rapidement les étudiants présentant un risque de dyscalculie et qui nécessitent d'être diagnostiqués individuellement afin d'agir de façon compensatoire.
  • PARENTS, SOIGNANTS ET PARTICULIERS - Identifier si mes proches présentent un risque de dyscalculie - Le test de dyscalculie de CogniFit est une ressource scientifique composée d'épreuves et d'exercices simples, qui peuvent se faire en ligne. Il permet à toute personne sans connaissance spécifiques d'évaluer ses différents facteurs neuropsychologiques identifiés dans la dyscalculie. Les résultats complets permettent d'identifier s'il existe un risque de dyscalculie et détaille des pistes d'action au cas par cas.

Avantages

Utiliser ce support informatique basé sur une méthodologie scientifique pour évaluer de façon rapide et précise la présence de symptômes, forces et faiblesses, caractéristiques et dysfonctions dans les processus cognitifs affectés dans la dyscalculie offre de nombreux avantages :

  • INSTRUMENT LEADER : La batterie d’évaluation de la dyscalculie (CAB-DC) de CogniFit est une ressource professionnelle créée par des spécialistes en difficultés de l'apprentissage (DEA) et en neuropsychologie. Les épreuves cognitives ont été brevetées et validées cliniquement. Cet instrument leader est utilisé par la communauté scientifique, les écoles, les universités, les familles, les fondations et les centres médicaux à travers le monde.
  • FACILE D’UTILISATION : Tout utilisateur particulier ou professionnel (professionnel de la santé, professeur, etc.) peut manipuler personnellement cette batterie d’évaluation neuropsychologique sans avoir besoin de connaissances en neurosciences ou en informatique. Le format interactif permet une gestion agile et efficace.
  • HAUTEMENT ATTRACTIF : Toutes les épreuves cliniques se présentent sous la forme de jeux divertissants et interactifs ce qui permet de faciliter la motivation et la compréhension de l’utilisateur, surtout dans le cas des enfants.
  • RAPPORT DÉTAILLÉ DE RÉSULTATS : La batterie d'évaluation de la dyscalculie (CAB-DC) offre un retour rapide et précis grâce à un système complet d’analyse des résultats. Cela permet d'identifier les symptômes cliniques, les forces et faiblesses et l’indice de risque.
  • ANALYSE ET RECOMMANDATIONS : Ce logiciel puissant permet d’analyser plus d’un milliard de variables et propose des recommandations spécifiques ajustées aux nécessités de chaque personne.

Dans quels cas est-il recommandé de réaliser ce test de dyscalculie ?

Avec cette batterie d'évaluation, il est possible de détecter de façon fiable le risque de présenter des difficultés d'apprentissage avec prédominance du calcul chez les enfants à partir de 7 ans et chez les adultes.

Si l'on suspecte une personne de souffrir de dyscalculie, il est recommandé de lui faire faire cette évaluation dès que possible. La détection précoce permet de minimiser les difficultés dans le développement et d'appliquer un programme d'intervention adapté à chaque profil.

Cette batterie d’évaluation neuropsychologique permet également d’identifier l’indice de risque chez les personnes adultes. Aujourd’hui, il existe de nombreux adultes qui tout au long de leur vie ont souffert de difficultés en calcul tout au long de leur vie, mais qui n'ont jamais pris conscience de cette dysfonction. Bien qu'ils aient des capacités intellectuelles normales voire même supérieures à la normale, il est très probable qu’ils aient été considérés comme des étudiants maladroits ou mauvais. Détecter ce trouble de façon tardive ou ne pas utiliser les outils adaptés peut conduire à des problèmes d'ordre professionnel, social voire émotionnel.

Voici quelques uns des symptômes les plus représentatifs de la dyscalculie :

  • Difficultés en calcul : Les personnes qui souffrent de dyscalculie ont du mal à traiter correctement le langage mathématique. Il leur est difficile de réaliser des processus arythmétiques comme la somme, la soustraction, la multiplication et la division.
  • Difficultés pour reconnaître les symboles arythmétiques : Les personnes souffrant de dyscalculie peuvent confondre les nombres et les signes mathématiques, comme le symbole "+" ou "-", ce qui entrave leur bon usage.
  • Difficultés pour aligner les opérations : Lorsqu'on leur présente une addition écrite à l'horizontal, il est fréquent qu'ils aient des difficultés pour l'aligner verticalement, et inversement. Dans les opérations comme les multiplications ou les divisions, ils peuvent avoir des problèmes pour disposer les sous-produits à la bonne place, ce qui fausse les résultats.
  • Difficultés pour comprendre les énoncés des problèmes mathématiques : Difficultés pour garder en tête les différentes données comprises dans l'énoncé ce qui entrave la résolution du problème ou la représentation des données. Souvents, ils ont aussi du mal à relier les concepts et à différencier les données pertinentes des données secondaires.
  • Difficultés dans les symptômes généraux :Au delà des difficultés purement mathématiques, les personnes souffrant de dyscalculie peuvent avoir du mal à reconnaître et lire l'heure ou peuvent se perdre fréquemment car leur sens de l'orientation aussi peut être affecté.

Description du questionnaire de critères de diagnostic

La dyscalculie se caractérise par une série de symptômes et de signes cliniques. Ces indicateurs peuvent nous faire pressentir la présence de ce trouble. C’est pour cela que la première étape de la batterie pour l’évaluation de la dyscalculie de Cognifit (CAB-DC) consiste en un questionnaire comprenant des tests de dépistage qui s’adaptent aux principaux critères de diagnostic, signes et symptômes de la dyscalculie, en fonction de chaque tranche d’âge.

Les questions présentées ici sont similaires à celles que l’on peut trouver dans un manuel de diagnostic, questionnaire clinique ou échelle d’évaluation. Cependant, elles ont été simplifiées afin qu’elles puissent être comprises par presque tous et que presque tous puissent y répondre.

  • Critères de diagnostic chez les enfants de 7 à 18 ans : Cela consiste en une série d’items auxquels il est facile de répondre et qui doivent être remplis par le tuteur ou le professionnel en charge de l’évaluation. Le questionnaire contient des questions concernant les domaines suivants : langage mathématique (compréhension des symboles mathématiques, de leur signification et de leur représentation), raisonnement mathématique (pensée numérique, résolution de problèmes de logique, etc.), relations sociales (du fait de la frustration et du malêtre que peuvent générer les difficultés numériques), problèmes d’apprentissage et de développement.
  • Critères de diagnostic pour les adultes : Cela consiste en une série d’items auxquels il est facile de répondre et qui peuvent être remplis par le tuteur ou le proche en charge de l’évaluation. Le questionnaire contient des questions concernant les domaines suivants : langage mathématique (compréhension des symboles mathématiques, de leur signification et de leur représentation), raisonnement mathématique (pensée numérique, résolution de problèmes de logique, etc.), parcours scolaire (du fait de la relation entre la dyscalculie et l'échec scolaire), environnement socio-professionnel (difficultés quotidiennes liées au calcul).

Description de la batterie d'évaluation des facteurs neuropsychologiques impliqués dans la dyscalculie

La présence d'altération de certaines capacités cognitives peut être un indicateur de dyscalculie. Un profil général des capacités cognitives peut nous renseigner sur l'intensité des altérations dérivées de la dyscalculie.

Les problèmes en lecture-écriture, dans les capacités motrices et spatiales ainsi que relationnelles viennent du fait de déficits dans diverses capacités cognitives. Voici les domaines et les capacités cognitives qui sont évalués par le test de dyscalculie (CAB-DC) :

ATTENTION : Capacité à filtrer les distractions et se concentrer sur l’information pertinente.

  • Attention partagée : Attention partagée et dyscalculie. L’attention partagée est la capacité à prêter attention à plus d’un stimulus ou activité à la fois (comme écouter le professeur et écrire en même temps). Les personnes qui présentent des altérations dans l’attention partagée consomment davantage de ressources cognitives quand elles réalisent deux tâches simultanées ou plus. Cela rend difficile d'écrire les données d'un problème tout en écoutant le professeur dicter l'énoncé, par exemple.
  • Attention soutenue : Attention soutenue et dyscalculie. L’attention soutenue est la capacité à rester attentif à un stimulus ou une activité durant une longue période de temps (comme être attentif en classe ou faire ses devoirs). Être distrait peut mener à rater une information importante, ce qui rend difficile la réalisation de calculs mathématiques du fait de la confusion entre les données.

PERCEPTION : Capacité à interpréter les stimulis de notre environnement.

  • Reconnaissance : Reconnaissance et dyscalculie. La reconnaissance est la capacité du cerveau à identifier les stimuli que nous avons déjà perçus antérieurement. C'est ce qui nous permet de comparer les stimuli présents avec l'information stockée dans notre mémoire. Une défaillance dans la reconnaissance peut rendre difficile la récupération des données d'un problème mathématique ou l'application de formules mathématiques.

MÉMOIRE : Capacité à retenir ou manipuler de nouvelles informations et récupérer les souvenirs passés.

Mémoire de travail : Mémoire de travail et dyscalculie. Il importe de prendre conscience qu’une altération de la mémoire de travail peut être un fort indicateur de dyscalculie. La mémoire de travail est la capacité à retenir et manipuler l’information nécessaire pour réaliser des tâches cognitives complexes, comme la compréhension du langage, l’apprentissage et le raisonnement. Un déficit de la mémoire de travail pourrait impliquer des difficultés pour réaliser des calculs simples ou complexes. Mémoire à court terme : Mémoire à court terme et dyscalculie. Cette capacité cognitive peut être altérée chez les personnes souffrant de dyscalculie. La mémoire à court terme est la capacité de maintenir une petite quantité d’information durant une courte période de temps, comme lorsque nous retenons les données d'un calcul mental. Un problème dans la mémoire à court terme pourrait empêcher la bonne résolution de calculs ou la résolution de problèmes.

LANGAGE : Capacité à comprendre et exprimer l’information verbale (écrite, parlée, etc.).

  • Dénomination : Dénomination et dyscalculie. La dénomination est la capacité d’accéder à un mot de notre vocabulaire pour nommer un concept. Une altération dans la dénomination peut provoquer des difficultés pour maîtriser le langage mathématique.

FONCTIONS EXÉCUTIVES ET RAISONNEMENT : Capacité à élaborer (ordonner, mettre en relation, etc.) efficacement l’information acquise.

  • Planification : Capacité de planification et dyscalculie. La planification est la capacité d’organiser mentalement la meilleure façon d’atteindre un objectif dans le futur, comme lorsque nous organisons l'information comprise dans un probème pour le résoudre de façon optimale. Les personnes qui présentent des altérations dans la planification ont davantage de difficultés à se figurer et résoudre des problèmes, ou pa faire des calculs complexes.
  • Vitesse de traitement : Vitesse de traitement cognitif et dyscalculie. La vitesse de traitement est la capacité à traiter l’information de façon rapide et automatique. Les personnes qui présentent des altérations dans la capacité de traitement tardent davantage à comprendre les problèmes et réaliser des calculs. La lenteur du traitement auditif et verbal peut provoquer des problèmes pour déchiffrer les chiffres, les lettres, les mots et les phrases.

COORDINATION : Capacité à réaliser de façon efficiente des mouvements précis et ordonnés.

  • Temps de réponse : Temps de réponse et dyscalculie. Le temps de réponse est la capacité à percevoir et à traiter un stimulus simple, et à lui répondre (comme par exemple résoudre rapidement et de façon efficiente un calcul simple). Les personnes qui ont un temps de réponse long ont davantage de difficultés pour écrire de façon agile et fluide.

Tâches que contient l'évaluation

Cette ressource scientifique multi-dimensionnelle comprend plusieurs tâches d’évaluation. En voici quelques exemples :

  • Test de Déchiffrage VIPER-NAM : Cette évaluation intègre des notions du test classique de Korkman, Kirk et Kemp de 1998 (NEPSY). Il permet de mesurer la capacité de déchiffrage, le temps de réponse et la vitesse de traitement. Il procède en mesurant la quantité de ressources cognitives que l’utilisateur destine au déchiffrage, à la reconnaissance et à la compréhension efficiente des stimulis.
  • Test d'identification COM-NAM : Cette tâche s'inspire du test classique NEPSY et du Test of Memory Malingering (TOMM). Elle permet d'observer la façon dont le sujet organise et planifie une action. Ce test permet de connaître la capacité de l'utilisateur à identifier et classer l'information dans sa mémoire.
  • Test Séquentiel WOM-ASM : Cet exercice se fonde sur le test classique de Conners et l’Échelle de Mémoire de Wechsler (Wechsler Memory Scale). Il permet d’évaluer la capacité d’accumulation temporelle et la capacité de manipulation de l’information de la personne pour réaliser des tâches cognitives complexes, comme la compréhension du langage ou du raisonnement.
  • Test de concentration VISMEN-PLAN : Cette tâche d’évaluation s’inspire du test de l’Échelle de Mémoire de Wechsler (Wechsler Memory Scale), du test classique Memory Malingering (TOMM) et du test classique de la Tour de Londres. Cela permet de mesurer la capacité de planification, la mémoire visuelle, la mémoire à court terme, le temps de réponse, la mémoire de travail et la vitesse de traitement, entre autres.

Cerveau et dyscalculie

La dyscalculie rend ardus le calcul et la compréhension des mathématiques. Plusieurs études d'imagerie cérébrale montrent une solide relation entre la dyscalculie et certaines aires cérébrales. Certaines des principales strucures cérébrales impliquées dans cette difficulté de l'apprentissage avec prédominance du calcul sont :

Sillon intrapariétal : Les dernières études montrent que le sillon intrapariétal, et plus particulièrement celui situé dans l'hémisphère droite, est une structure cérébrale présentant des anamolies chez les personnes souffrant de dyscalculie. Ce sillon intrapariétal droit est crucial pour traiter correctement l'information numérique.

Lobe frontal : Le lobe frontal, spécialement la portion dorso-latérale de l'aire préfrontale est très relié avec les fonctions exécutives comme la planification ou la mémoire de travail. Ces dernières sont nécessaires pour faire des calculs et résoudre des problèmes mathématiques. La dyscalculie peut entraîner des altérations dans les capacités cognitives liées à cette aire cérébrale.

Service client

Si vous vous questionnez au sujet du fonctionnement, de la gestion ou de l’interprétation des données du rapport d’évaluation de la dyscalculie, n’hésitez pas à nous contacter immédiatement. Notre équipe de professionnels qualifiés et de spécialistes en difficultés de l’apprentissage (DEA) dissipera vos doutes.

Références

Horowitz-Kraus T, Breznitz Z. - Can the error detection mechanism benefit from training the working memory? A comparison between dyslexics and controls- an ERP study - PLoS ONE 2009; 4:7141.

Peretz C, Korczyn AD, Shatil E, Aharonson V, Birnboim S, Giladi N. - Computer-Based, Personalized Cognitive Training versus Classical Computer Games: A Randomized Double-Blind Prospective Trial of Cognitive Stimulation - Neuroepidemiology 2011; 36:91-9.

Thompson HJ, Demiris G, Rue T, Shatil E, Wilamowska K, Zaslavsky O, Reeder B. - Telemedicine Journal and E-health Date and Volume: 2011 Dec;17(10):794-800. Epub 2011 Oct 19.

Preiss M, Shatil E, Cermakova R, Cimermannova D, Flesher I (2013) Personalized cognitive training in unipolar and bipolar disorder: a study of cognitive functioning. Frontiers in Human Neuroscience doi: 10.3389/fnhum.2013.00108.

Conners, C. K. (1989). Manual for Conners’ rating scales. North Tonawanda, NY: Multi-Health Systems.

Wechsler, D. (1945). A standardized memory scale for clinical use. The Journal of Psychology: Interdisciplinary and Applied, 19(1), 87-95

ombaugh, T. N. (1996). Test of memory malingering: TOMM. North Tonawanda, NY: Multi-Health Systems.

Stroop, J. R (1935). Studies of interference in serial verbal reactions. Journal of experimental psychology, 18(6), 643.

Hooper, E. H. (1983). Hooper visual organization test (VOT).

Veuillez entrer votre adresse email