À propos des cookies sur ce site

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos préférences de cookies, nous en conclurons que vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour modifier vos préférences de cookies, consultez notre politique relative aux cookies

Accepter
Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Bienvenue à CogniFit!

Veuillez confirmer que les entraînements et/ou évaluations sont pour votre propre usage. Vous allez créer un compte personnel. Ce type de compte est conçu pour vous aider à évaluer et entraîner vos capacités cognitives.

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour vos patients.Vous allez créer un compte de gestion des patients. Ce compte est conçu pour aider les professionnels de la santé (médecins, psychologues, etc.) dans le diagnostic et l'intervention sur les troubles cognitifs.

Veuillez confirmer que vous souhaitez proposer des entraînements et/ou évaluations cognitives à votre famille ou vos amis. Vous allez créer un compte familial. Ce compte est conçu pour permettre aux membres de votre famille d'accéder aux évaluations et entraînements de CogniFit.

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour des participants à une étude.Vous allez créer un compte de recherche. Ce compte est conçu pour aider les chercheurs dans leurs études sur les aires cognitives

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour vos élèves ou étudiants.Vous allez créer un compte de gestion des élèves ou étudiants. Ce compte est conçu pour aider dans le diagnostic et l'intervention sur les troubles cognitifs chez les enfants et les étudiants.

loading

Pour votre propre usage (à partir de 16 ans)

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

corporativelanding_STUDY-COGNITIVE-TRAINING-ADULTS-ID-DD_social_picture

CogniFit : des effets prometteurs chez les adultes souffrant de handicap intellectuel

Publication scientifique sur l'entraînement cognitif chez les adultes présentant un handicap intellectuel ou du développement

Cette page est à titre d'information uniquement. Nous ne vendons aucun produit qui soigne les maladies. Les produits de CogniFit pour soigner les maladies sont actuellement en cours de validation. Si vous êtes intéressé, veuillez visiter la plate-forme de recherche CogniFit
  • Gérez facilement les personnes qui participent à vos recherches depuis la plateforme dédiée aux chercheurs

  • Évaluez et entraînez jusqu'à 23 capacités cognitives chez les personnes qui participent à votre étude

  • Évaluez et entraînez jusqu'à 23 capacités cognitives chez les personnes qui participent à votre étude

Démarrer
loading

Nom original: Computer-Based Cognitive Training for Individuals With Intellectual and Developmental Disabilities: Pilot Study.

Autores: James Siberski1, Evelyn Shatil2, Carol Siberski3, Margie Eckroth-Bucher4, Aubrey French5, Sara Horton6, Rachel F. Loefflad7 y Phillip Rouse8.

  • 1. Assistant Professor Gerontology, Misericordia Univesristy, Dallas, PA, USA.
  • 2. Chief Scientist, Head of Cognitive Science, CogniFit Inc, Haifa, Israel.
  • 3. Private practice Geriatric Care Manager, Nanticoke, PA, USA.
  • 4. Professor Department of Nursing, Bloomsburg University, Bloomsbur, PA, USA.
  • 5. Program specialist at the Institute for Human Resources and Sevices, Kingston, PA, USA.
  • 6. Social Worker, Long Term Care, West Wyoming, PA, USA.
  • 7. Recreational Therapist, Dallas, PA, USA.
  • 8. Private Practice License Psychologist, Sunbury, PA, Usa.

Revue: American Journal of Alzheimer’s Disease & Other Dementias (2015), vol. 30 (1): 41-48.

Citer cet article (format APA):

  • Siberski, J., Shatil, E., Siberski, C., Eckroth-Bucher, M., French, A., Horton, S., Loefflad, R.F., & Rouse, P. (2015). Computer-Based Cognitive Training for Individuals With Intellectual and Developmental Disabilities: Pilot Study. Am J Alzheimers Dis Other Demen, 30 (1), pp.41-48.

Conclusion de l'étude

L'entraînement cognitif personnalisé de CogniFit est un programme prometteur pour améliorer les performances cognitives chez les adultes présentant un handicap intellectuel ou du développement à traver 20 à 30 minutes quotidiennes, 3 jours par semaine durant 10 semaines. Mémoire visuelle, p=.003; Planification, p=.009; Monitoring, p=.017 (Si α=.05 ó α=.1).

Résumé de l'étude

Cette étude cherche à vérifier comment l'entraînement cognitif personnalisé affecte les capacités cognitives des adultes présentant un handicap intellectuel (HI) ou un trouble du développement (TD).

15 capacités cognitives ont été évaluées chex 32 personnes ayant un HI ou un TD. Les participants ont été divisés en trois groupes :

  • 11 personnes dans le groupe d'entraînement informatisé de CogniFit.
  • 11 personnes dans le groupe de contrôle avec jeux vidéos.
  • 10 personnes dans le groupe de contrôle de la liste d'attente ou d'activités quotidiennes.

Malgré la grande adhérence à l'étudem le nombre de participants était très daible et les résultats (tant intra que inter-groupe) n'ont pas été significatifs dans la mesure oú un niveau d'exigence de α (α=.001) a été appliqué.Cependant, en appliquant des niveaux plus permisifs de α, 11 des 15 capcités cognitives ont montré une importante amélioration dans le groupe d'entraînement cognitif informatisé. On estime qu'avec un échantillon représentatif, les données pourraient atteindre des niveaux fiables d'un point de vue statistique.

Ces données sont prometteuses et pourraient être une bonne base pour une future étude dans laquelle l'on utiliserait un plus grand çechantillon. Si cela se confirmait, cela permettrait de démontrer l'importance pour les perosnnes avec un HI ou un TD de réaliser un entraînement cognitif informatisé, tel que celui proposé par CogniFit.

Contexte

Le handicap intellectuel et le trouble du développement (comme l'autisme ou la paralysie cérébrale) sont accompagnés de difficultés très hétérogènes qui se traduisent par un déficit de la conduite adaptative par rapport au reste de la population. Aux Etats-Unis, on estime que 5% des enfants en école primaire ou secondaire souffre d'un type de HI ou TD.

Les informations sont plus rares pour les adultes, mais les données suggèrent que le pourcentage d'adultes présentant un handicap intellectuel est de 0,5%, alors que le pourcentage d'adultes présentant un trouble du développement est de 0,4%. Ces troubles peuvent avoir un une grande répercussion au niveau personnel, familial et social.

L'intérêt pour l'amélioration des capacités cognitives grâce à des outils informatisés, comme CogniFit, est croissant. Cependant, les personnes concernées sont rarement informées et ont rarement accès à ces outils. Cela vient souvent de la croyance erronée qu'elles ne sont pas capables d'utiliser un ordinateur.

Il importe de changer cette conception car les personnes avec un HI ou un TD ont un risque égal ou supérieur de souffrir d'une détérioration cognitive. Il est donc nécessaire de vérifier le bénéfice de l'entraînement cognitif informatisé chez les personnes présentant un handicap intellectuel ou un trouble du développement.

Méthodologie

Participants

32 participants ont été sélectionnés parmi 145 adultes présentant un handicap intellectuel fréquentant un centre de réhabilitation destiné aux personnes présentant ce type de problèmes, L'étude a été menée dans ce même centre, situé au nord-est des États-Unis, en Pensylvanie.

Les critères d'inclusion pour participer à l'étude ont été :

  • Avoir un diagnostic de HI ou TD.
  • Avoir plus de 21 ans
  • Bonne santé.
  • être un employé rémunéré de l'atelier
  • Vouloir participer à l'étude de sa propre volonté

À l'inverse, les critères d'exclusion ont été :

  • Manque d'intérêt pour l'utilisation de l'ordinateur
  • Incapacité à être assis devant un ordinateur durant 25 - 30 minutes
  • Incapacité à voir clairement les images sur un écran d'ordinateur

On a expliqué aux participants les objectifs et les exigences de l'étude. Les tuteurs des participants ont signé leur consentement. La Misercordia University a approuvé le déroulement de l'étude.

Design

Un design aveugle et aléatoire a été appliqué pour cette étude. Les particpants ont été répartis aléatoirement dans l'un des trois groupes :

  • Entraînement cognitif informatisé (avec CogniFit).
  • Groupe de contrôle (avec des jeux vidéo)
  • Groupe de contrôle de liste d'attente.

Les participants ignoraient à quel groupe ils appartenaient, mais les chercheurs le savaient. Les activités de jeux vidéo ont été conçues de façon à ce qu'elles ressemblent aux activités du groupe d'entraînement cognitif. La durée des session, l'aspect des activités la pre-evaluation et la post - évaluation ont été identidiques pour les deux groupes.

Processus

Dans un premier temps, le TONI-3 (est of Non-verbal Intelligence, troisième édition) a été utilisé pour évaluer le niveau global d'intelligence des participants.

Suite à cela, une évaluation neuropsychologique a été réalisée à travers l'évaluation cognitive de CogniFit. Pour éviter l'effet d'apprentissage, l'outil de CogniFit applique automatiquement distinctes versions des stimuli et différentes versions des tâches pour chaque évaluation. De plus, l'outil a été validé scientifiquement. Cette évaluation se compose de 15 tâches qui mesurent 15 capacités cognitives.

Finalement, les interventions ont eu lieu. Elles ont été menées dans le centre de réhabilitation, pour chaque groupe dans une salle différente. Les interventions ont duré 10 semaines et ont consisté en trois sessions hebdomadaires de 20 à 30 minutes chacune.

Groupe de contrôle avec jeux vidéos

Les participants de ce groupe ont réalisé des activités conçues spécialement pour cette étude. Ces activités prétendaient ressembler en aspect et en durée à celles de CogniFit, mais elles ne contenaient pas les caractéristiques les plus pertinentes pour l'entraînement cognitif : elles ne s'adaptaient pas au niveau de l'utilisateur, ne nécessitaient pas de répondre rapidement ou de répondre à plus d'un stimulus à la fois dans aucune des tâches. Pour autant, on peut dire que les jeux vidéos ont fait office de placebo, bien qu'ils puissent permettre un certain degré d'entraînement.

Groupe de contrôle de liste d'attente ou d'activités quotidiennes

Ce groupe a maintenu son horaire et ses activités habituelles. Elles consistaient dans la majeure partie des cas à participer à des atelier, manger dans la cantine commune ou se reposer le matin et dans l'après-midi.

Analyse

Les analyse statistiques ont été menées à bien à traver le SPSS17. Pour mesurer les différences intra et inter groupe au niveau des 15 capacités cognitives étudiées, des modèles d'effets mixtes ont été utilisés (avec des effets fixes et aléatoires) pour effectuer des mesure répétées, avec un modèle séparé pour chaque variable.

Résultats et conclusions

Les résultats ont montré qu'il n'y a pas eu de différence statistiquement significatives entre les résultats des capacités cognitives et l'évaluation préalable à l'entraînement et les résultats après l'entraînement. En effet, aucune des 15 comparaisons intra ou inter groupe n'a été significative (p > .001). Pour autant, le groupe d'entraînement cognitif n'a pas montré d'amélioration pertinente dans ses capacités cognitives après l'entraînement, et non plus par rapport au groupe de contrôle (qui lui non plus n'a pas montré d'amélioration).

Cependant, lorsqu'on utilise des critères moins strictes (p < .05 y p < .1), le groupe expérimental montre des effets significatifs dans 11 des 15 capacités cognitives, par rapport à l'évaluation initiale (Mémoire visuelle, p=.003; Planification, p=.009; Monitoring, p=.017). En appliquant ces critères, il y a eu aussi des effets significatifs dans 4 des 15 capacités cognitives chez les groupes de contrôle. Ces données sont très intéressantes pour ce type d'études, spécialement quand on a utilisé un échantillon si eptit (ce qui peut contribuer à ce que es résultats ne soient pas significatifs avec un niveau si strict). A travers le d de Cohen, on a pu observer que la taille de l'effet entre le post-test et le pre-test dans le groupe expérimental a été :

  • Moyen (d de Cohen entre 0.58 y 0.72) dans les capacités cognitives suivantes : monitoring, planification, reconnaissance, temps de réponse, flexibilité cognitive, perception spatiale, mémoire visuelle et scanner visuel.
  • Faible (d de Cohen fue .44, .37 y .41) en : dénomination, perception visuelle et mémoire de travail.

Ainsi, les résultats de cette étude ne sont pas significatifs, probablement à cause de la petitesse de l'échantillon. Cette limite fait que les résultats de cette étude pilote ne sont pas représentatifs. Cependant, les résultats retiennent l'attention. On peut espérer qu'en menant la même expérience avec un plus grand échantillon, les résultats seraient significatifs. De plus, 11 des capacités cognitives étudiées sont significatives pour appliquer des critères moins restrictifs (P < .05 y P < .1). Cela nous fait penser que CogniFit pourrait être un bon outil pour travailler les capacités cognitives des personnes présentant un handicap intellectuel ou un trouble de développement.

Veuillez entrer votre adresse email