À propos des cookies sur ce site

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos préférences de cookies, nous en conclurons que vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour modifier vos préférences de cookies, consultez notre politique relative aux cookies

Accepter
Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Inscrivez-vous

Veuillez confirmer que les entraînements et/ou évaluations sont pour votre propre usage. Vous allez créer un compte personnel. Ce type de compte est conçu pour vous aider à évaluer et entraîner vos capacités cognitives.

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour vos patients.Vous allez créer un compte de gestion des patients. Ce compte est conçu pour aider les professionnels de la santé (médecins, psychologues, etc.) dans le diagnostic et l'intervention sur les troubles cognitifs.

Veuillez confirmer que vous souhaitez proposer des entraînements et/ou évaluations cognitives à votre famille ou vos amis. Vous allez créer un compte familial. Ce compte est conçu pour permettre aux membres de votre famille d'accéder aux évaluations et entraînements de CogniFit.

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour des participants à une étude.Vous allez créer un compte de recherche. Ce compte est conçu pour aider les chercheurs dans leurs études sur les aires cognitives

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour vos élèves ou étudiants.Vous allez créer un compte de gestion des élèves ou étudiants. Ce compte est conçu pour aider dans le diagnostic et l'intervention sur les troubles cognitifs chez les enfants et les étudiants.

Pour votre propre usage (à partir de 16 ans)

loading

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

corporativelanding_test-parkinson_social_picture
  • Test d'évaluation cognitive pour la maladie de Parkinson.

  • Observe et identifie les zones les plus affectées par la maladie de Parkinson.

  • Évalue l'indice de risque de la présence de la maladie de Parkinson avec une excellente fiabilité

loading

Description de la batterie informatisée pour évaluer et détecter l'indice de risque de la maladie de Parkinson

La batterie informatisée d'évaluation cognitive pour la maladie de Parkinson de CogniFit - Cognitive Assessment Battery for Parkinson (CAB-PK) - est un outil professionnel qui comprend une batterie d'épreuves cliniques et de tâches valides conçues afin de détecter et évaluer rapidement et précisément la présence de symptômes et dysfonctions dans les processus cognitifs affectés par la maladie de Parkinson.

Ce test innovant en ligne de la maladie de Parkinson est une ressource scientifique permettant de réaliser un dépistage cognitif complet, connaître les forces et faiblesses, évaluer l'indice de risque de présence de la maladie de Parkinson et détecter les aires affectées par la maladie. Ce test s'adresse aux adultes et aux personnes âgées présentant un des facteurs de risque. Tout utilisateur particulier ou professionnel peut utiliser sans difficulté cette batterie d'évaluation neuropsychologique.

Le rapport de résultats sera disponible automatiquement après avoir réalisé le test. Le test dure 30 à 40 minutes.

Le diagnostic du la maladie de Parkinson requiert une évaluation multidisciplinaire et un diagnostic différentiel exhaustif afin d'écarter la possibilité que la symptomatologie dysfonctionnelle puisse s'expliquer davantage par un trouble de l'humeur, une autre maladie dégénérative ou une autre pathologie.

L'histoire clinique, l'évaluation physique et neurologique, les analyses en laboratoire, l'imagerie cérébrale et les examens neuropsychologiques sont les outils les plus efficaces pour diagnostiquer la maladie de Parkinson. Cela ne suffit cependant pas à connaître le degré de détérioration cognitive dérivé de la maladie. Pour connaître l'importance du trouble en profondeur, il convient de réaliser des évaluations clinique et neuropsychologique exhaustives. Il est recommandé d'utiliser ce test de maladie de Parkinson en complément à un diagnostic professionnel et non comme un substitut à l'entretien clinique.

Protocole digital pour l'évaluation de la maladie de Parkinson (CAB-PK) :

Cette évaluation complète pour la maladie de Parkinson comprend un questionnaire et une batterie complète de tests neuropsychologiques. Il dure de 30 à 40 minutes.

L'adulte ou la personne âgée présentant un risque de maladie de Parkinson doit répondre à un questionnaire qui évalue les symptômes et les signes cliniques liés à cette maladie. Il doit par la suite réaliser une série d'exercice et de tâches valides se présentant sous la forme de jeux simples sur ordinateur.

  • QUESTIONNAIRE SUR LES CRITÈRES DIAGNOSTIQUÉS : il consiste en une série de questions auxquelles il est facile de répondre. Elles ont pour but de détecter les principaux critères de diagnotic (DSM-5), signes et symptômes de la maladie de Parkinson. Le questionnaire contient des questions de dépistage.
  • FACTEURS NEUROPSYCHOLOGIQUES ET PROFIL COGNITIF : L'évaluation CAB-PK se poursuit par une batterie de tâches destinées à évaluer les principaux facteurs neuropsychologiques identifiés pour ce trouble dans la littérature scientifique. Les résultats sont comparés avec les barèmes en fonction de l'âge et du sexe de l'utilisateur.
  • RAPPORT COMPLET DE RÉSULTATS : À la fin du test, vous recevrez un rapport de résultats détaillé, comprenant l'indice de risque de souffrir du trouble (bas, moyen ou élevé). Le rapport fournit également les symptômes et signes d'alerte, le profil cognitif, l'analyse des résultats et des recommandations. Les résultats offrent une information précieuse et sont une bonne base pour identifier des stratégies de soutien.

Résultats Psychométriques

Le test cognitif de la maladie de Parkinson (CAB-PK) utilise des algorithmes brevetés et une technologie d'intelligence artificielle (IA) permettant d'analyser plus d'un milliard de variables et de détecter s'il existe un risque de maladie de Parkinson avec des résultats psychométriques très satisfaisants.

Le profil cognitif contenu dans le rapport neuropsychologique dispose d'une haute fiabilité, cohérence et stabilité. Le test a été validé par des essais répétés et des méthodes de mesures. Des plans de recherche transversaux ont été suivis (coefficient d'Alpha de Cronbach atteignant des valeurs autour de 9 par exemple). Les test-retest ont obtenu des valeurs proches de 1, ce qui montre une haute précision et un haut niveau de fiabilité.

Voir la table de validation

À qui s'adresse cette évaluation ?

La batterie d'évaluation de la maladie de Parkinson (CAB-PK) peut être utilisée pour des adultes et des personnes âgées chez lesquels on suspecte un risque de souffrir de maladie de Parkinson.

Tout utilisateur particulier ou professionnel peut utiliser sans difficulté cette batterie d'évaluation neuropsychologique. Pour utiliser ce programme clinique, il n'est pas nécessaire d'avoir de connaissances sur la neurosciences ou en informatique. Elle s'adresse spécialement à :

  • PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ - Évaluer mes patients avec précision et fournir un rapport de résultats complet - : La batterie d'évaluation neuropsychologique de la maladie de Parkinson de Cognifit permet d'épauler les professionnels de la santé dans leurs tâches de détection, de diagnostic et d'intervention. Détecter les symptômes et les dysfonctions cognitives est le premier pas pour identifier cette maladie neurodégénérative et réaliser un diagnostic d'intervention neuropsychologique adapté. Avec ce logiciel puissant de gestion des patients, vous pourrez étudier de multiples variables et offrir des rapports complets et personnalisés.
  • PARENTS, SOIGNANTS ET PARTICULIERS - Identifier si mes proches présentent un risque de maladie de Parkinson - : Le test de la maladie de Parkinson de CogniFit est une ressource scientifique composée d'épreuves et d'exercices simples, qui peuvent se faire en ligne. Il permet à toute personne sans connaissance spécifiques d'évaluer ses différents facteurs neuropsychologiques identifiés dans la maladie de Parkinson. Les résultats complets permettent d'identifier s'il existe un risque de souffrir d'un ou plusieurs troubles cognitifs associés à cette maladie et détaille des pistes d'action au cas par cas.

Avantages

Utiliser ce support informatique basé sur une méthodologie scientifique pour évaluer de façon rapide et précise la présence de symptômes, forces et faiblesses, caractéristiques et dysfonctions dans les processus cognitifs affectés par la maladie de Parkinson offre de nombreux avantages :

  • INSTRUMENT LEADER : La batterie d’évaluation de la maladie de Parkinson (CAB-PK) de CogniFit est une ressource professionnelle créée par des spécialistes en maladie dégénératives. Les épreuves cognitives ont été brevetées et validées cliniquement. Cet instrument leader est utilisé par la communauté scientifique, les écoles, les universités, les familles, les fondations et les centres médicaux à travers le monde.
  • FACILE D’UTILISATION : Tout utilisateur particulier ou professionnel (professionnel de la santé, professeur, etc.) peut manipuler personnellement cette batterie d’évaluation neuropsychologique sans avoir besoin de connaissances en neurosciences ou en informatique. Le format interactif permet une gestion agile et efficace.
  • HAUTEMENT ATTRACTIF : Toutes les épreuves cliniques se présentent sous la forme de jeux divertissants et interactifs ce qui permet de faciliter la motivation et la compréhension de l’utilisateur.
  • RAPPORT DÉTAILLÉ DE RÉSULTATS : La batterie d’évaluation de la maladie de Parkinson (CAB-PK) offre un retour rapide et précis grâce à un système complet d’analyse des résultats. Cela permet de reconnaître et comprendre les symptômes cliniques, les forces et faiblesses et l’indice de risque.
  • ANALYSE ET RECOMMANDATIONS : Ce logiciel puissant permet d’analyser plus d’un milliard de variables et propose des recommandations spécifiques ajustées au type de détérioration et aux nécessités de chaque personne.

Dans quels cas est-il recommandé de réaliser ce test de la maladie de Parkinson ?

Avec cette batterie d'évaluation, il est possible de détecter de façon fiable le risque de présenter des symptômes et détériorations cognitives associés à la maladie de Parkinson, chez les adultes et les personnes âgées.

Si l'on suspecte une personne âgée de souffrir de la maladie de Parkinson ou d'une détérioration cognitive associée, il est recommandé de lui faire faire cette évaluation dès que possible. La détection précoce permet d'appliquer un programme de stimulation cognitive qui aide à maintenir à un niveau fonctionnel les capacités cognitives altérées dans la maladie de Parkinson.

Cette batterie d’évaluation neuropsychologique permet aussi d'identifier le risque de souffrir de la maladie de Parkinson de façon précoce et une éventuelle détérioration cognitive associée chez les personnes plus jeunes. La maladie de Parkinson précoce (diagnostiquée avant 49 ans) ne représente que 10% des cas, mais il faut prendre en compte que des milliers de personnes jeunes continuent d'être affectées. Il est possible qu'à cet âge, la détérioration cognitive ne soit pas si évidente, mais l'idéal est de commencer à stimuler les capacités cognitives le plus tôt possible afin de minimiser la détérioration.

Ne pas détecter ce trouble tôt dans le parcours de la personne et ne pas utiliser les outils adaptés peut entraîner des problèmes dans les domaines professionnel, social voire même émotionnel.

Ce syndrome ne se manifeste pas seulement par des tremblements au repos, mais affecte également différents aspects cognitifs : problèmes d'attention et de mémoire, altérations visuo-spatiales, lenteur dans le traitement de l'information, dysfonction exécutive et du langage. La maladie de Parkinson est associée à un retard et à des difficultés dans les domaines fonctionnel, laboral et social. Il peut principalement s'identifier par :

Difficultés dans la motricité et le mouvement :

Dans la maladie de Parkinson, les symptômes les plus connus et les plus évidents sont les altérations motrices visibles. Les tremblements, la rigidité, la lenteur et l'instabilité de la posture peuvent handicaper de façon considérable la vie quotidienne du patient. La lenteur peut par exemple empêcher le patient de réagir à temps quand il cuisine ou rendre pesants ses déplacements d'une pièce à l'autre.

Difficultés dans le langage :

La majeure partie des personnes atteintes par la maladie de Parkinson ont des changements dans leur façon de parler et dans leur voix. Avec l'avancement de la maladie, des problèmes pour avaler finissent par apparaître. Les symptômes qui apparaissent dans le reste du corps (tremblements, rigidité et lenteur) peuvent aussi affecter les muscles responsables de la parole et de la déglutition. Ainsi, il est possible qu'une personne souffrant de la maladie de Parkinson nécessite davantage de temps pour répondre à une question, ou qu'elle s'étouffe en mangeant des aliments de consistances différentes.

Difficultés dans le sommeil :

33% des patients souffrant de la maladie de Parkinson souffrent d'insomnies. Les troubles du sommeil sont en effet fréquents dans cette maladie. Un autre trouble du sommeil courant dans la maladie de Parkinson sont les rêves agités, la somnolence diurne ou les altérations du cycle sommeil-veille. Cela peut entraîner de la fatigue durant la journée et la difficulté à trouver le sommeil la nuit.

Problèmes dans l'état psychologique :

Il existe un groupe de symptômes non moteurs chez les personnes qui souffrent de la maladie de Parkinson, comme la dépression, l'anxiété ou l'apathie. Il est possible qu'elles aient des hallucinations, des délires ou des pertes de contrôle des impulsions, ce qui peut aboutir à des conduites inappropriées. Il n'est pas rare que les patients souffrant de la maladie de Parkinson soient tristes et manquent d'intérêt pour les activités qui leur plaisaient avant.

Description du questionnaire et des critères de diagnostic

La maladie de Parkinson se caractérise par une série de symptômes et de signes cliniques. Ces indicateurs peuvent faire suspecter la présence de ce trouble. C'est pour cela que la première étape de la batterie pour l'évaluation de la maladie de Parkinson (CAB-PK) consiste en un questionnaire contenant des questions de dépistage qui s'adaptent aux principaux critères de diagnostic, signes et symptômes de la maladie de Parkinson pour chaque tranche d'âge.

Les questions présentées ici sont similaires à celles que l’on peut trouver dans un manuel de diagnostic, questionnaire clinique ou échelle d’évaluation. Cependant, elles ont été simplifiées afin qu’elles puissent être comprises par presque tous et que presque tous puissent y répondre.

  • Critères de diagnostic pour les adultes : Cela consiste en une série d’items auxquels il est facile de répondre et qui peuvent être remplis par le professionnel en charge de l’évaluation ou par la personne qui réalise le test de la maladie de Parkinson. Le questionnaire contient des questions concernant les domaines suivants : moticité et mouvement (lenteur, instabilité de la posture, tremblements, rigité, etc.). état psychologique (dépression, anxiété, apathie, etc.), sommeil (insomnie, somnolence diurne, rêves agités, altérations du cycle sommeil-veille) et langage (changements dans la parole, dans la voix, problème de déglutition, etc.)

Description de la batterie d'évaluation des facteurs neuropsychologiques impliqués dans la maladie de Parkinson

La présence d'altération de certaines capacités cognitives peut être un indicateur de la maladie de Parkinson. Un profil général des capacités cognitives peut nous renseigner sur la portée des altérations dérivées de ce trouble.

Certains problèmes de l'état psychologique, de sommeil, de langage et de motricité peuvent être dus à des déficits dans diverses capacités cognitives. Voici les domaines et les capacités cognitives qui sont évalués par le test de la maladie de Parkinson (CAB-PK).

ATTENTION: Capacité à filtrer les distractions et à se concentrer sur l'information pertinente.

  • Attention focalisée: Attention focalisée et Parkinson. L'attention focalisée est la capacité à centrer notre focus attentionnel sur un stimulus objectif, indépendamment du temps que dure cette fixation. Souvent, les personnes souffrant de la maladie de Parkinson ont des difficultés pour maintenir leur attention sur les stimuli ou les événements pertinents. Cela peut provoquer, par exemple, la perte d'informations lors d'une conversation ou au cours d'un événement.
  • Attention partagée: Attention partagée et Parkinson. L'attention partagée est la capacité à être attentif à plus d'un stimulus à la fois. Les personnes qui souffrent de la maladie de Parkinson peuvent avoir des problèmes pour gérer leurs ressources attentionnelles quand la tâche à effectuer nécessite une grande attention. Une personne souffrant de la maladie de Parkinson peut par exemple avoir des difficultés à répondre à toutes les exigences qu'implique la conduite d'une voiture.
  • Monitoring: Monitoring et Parkinson. Le monitoring cognitif est la capacité à surveiller notre comportement et à nous assurer qu'elle respecte le plan d'action préparé. Ces patients peuvent avoir des problèmes cognitifs pour surveiller leur propre conduite, spécialement lorsque le feedback de la tâche est moins évident. En voiture, par exemple, ils peuvent avoir des difficultés à vérifier qu'ils doublent correctement.

PERCEPTION: Capacité à interpréter les stimuli de notre environnement.

  • Perception visuelle : Perception visuelle et maladie de Parkinson. La perception visuelle est la capacité d’interpréter l’information qui arrive à nos yeux. Les structures sous-corticales affectées dans la maladie de Parkinson sont aussi impliquées dans la perception visuelle. Ainsi, les personnes souffrant de la maladie de Parkinson peuvent avoir des difficultés pour interpréter cette information visuelle.
  • Estimation : Estimation et Parkinson. La capacité d'estimation est la capacité à prédire ou faire une réponse lorsque nous n'avons pas la solution. La maladie de Parkinson peut altérer cette capacité, ce qui peut provoquer des problèmes pour interagir avec l'environnement (estimation de la distance) ou pour s'organiser (estimation du temps qui passe).

MÉMOIRE: Capacité à retenir ou manipuler une nouvelle information et à récupérer les souvenirs du passé.

  • Mémoire de travail : Mémoire de travail et Parkinson. La mémoire de travail est la capacité à retenir et manipuler l'information nécessaire à la réalisation de tâches cogntiives complexes, comme la compréhension du langage écrit, parlé ou travailler l'information reçues.
  • Mémoire à court terme : Mémoire à court terme et Parkinson. La mémoire à court terme est la capacité à retenir une petite quantité d'information durant une courte période. La maladie de Parkinson peut par exemple rendre difficile ou empêcher la compréhension de l'information lue.
  • Mémoire contextuelle : Mémoire contextuelle et Parkinson. La mémoire contextuelle est un processus basique de la mémoire à long terme. Il s'agit de la capacité à se rappeler des circonstances émotionnelles, sociales ou de spatio-temporelles qui entourent un fait. Pour ainsi dire, c'est la capacité qui nous permet de nous souvenir des différents aspects d'un événement. Les personnes souffrant de la maladie de Parkinson peuvent par exemple avoir des problèmes pour se souvenir de qui a dit une phrase spécifique ou où ils ont lu une information.

FONCTIONS EXÉCUTIVES ET RAISONNEMENT : Capacité à élaborer (ordonner, relier, etc.) efficacement l'information acquise.

  • Planification: Capacité de planification et Parkinson. La planification est la capacité à organiser mentalement la meilleure façon d'atteindre un objectif dans le futur. Les personnes souffrant de la maladie de Parkinson présentent généralement des altérations dans la capacité de planification, ce qui peut provoquer des problèmes pour séquencer les actions, comme par exemple pour planifier les ingrédients nécessaire pour faire une recette.
  • Vitesse de traitement : Vitesse de traitement et maladie de Parkinson. La vitesse de traitement est le temps que nécessite une personne pour réaliser une tâche mentale. Dans la maladie de Parkinson, il n'y a pas seulement un ralentissement dans les mouvements, mais aussi un ralentissement de la vitesse de traitement mental. Ainsi, une personne souffrant de la maladie de Parkinson peut avoir besoin de davantage de temps pour se rappeler d'une information ou résoudre un problème.

COORDINATION : Capacité à réaliser des mouvements précis et ordonnés.

  • Temps de réaction: Temps de réaction et maladie de Parkinson. Le temps de réaction est la capacité à percevoir, traiter et répondre à un stimulus simple (répondre à une question par exemple). Un des principaux troubles moteurs qui apparaît dans la maladie de Parkinson est la bradykinésie, ou lenteur motrice. Le temps de réaction des personnes souffrant de la maladie de Parkinson peut être plus important (plus lent) pour réaliser des activités physiques, manger, s'habiller, etc.

Tâches d'évaluation

Cette ressource scientifique multi-dimentionnelle comprend plusieurs tâches d'évaluation. En voici quelques exemples :

  • Test de vitesse REST-HECOOR : Cet exercice est inspiré du test classique des Variables Of Attention (TOVA) et du test classique Hooper Visual Organisation Task (VOT) de Hooper. Le test de vitesse REST-HECOOR est un instrument professionnel conçu pour explorer les capacités de vitesse de traitement et de temps de réaction.
  • Test Séquentiel WOM-ASM : Cet exercice se base sur le test classique de Conners (CPT) et sur l'épreuve des chiffres directs et indirects de l'échelle de mémoire de Wechsler (WMS). Il pemet d'évaluer la capacité de stockage temporel et la capacité de manipulation de l'information lors de tâches cognitives complexes, comme la compréhension du langage ou le raisonnement.
  • Test de précision COOR : La tâche a été conçue pour que l'utilisateur évalue ses capacités de coordination. Il est important de contrôler la précision des mouvements et de combiner deux actions (visuelle et manuelle) pour atteindre l'objectif.
  • Test de décodage VIPER-NAM : Cette tâche d'évaluation intègre des notions du test classique de Korkman, Kirk et Kemp de 1998 (NEPSY).Il permet de mesurer la capacité de dénomination, le temps de réponse et la vitesse de traitement, en mesurant la quantité de ressources cognitives auxquelles l'utilisateur a recours pour le décodage, la reconnaissance et la compréhension efficiente des stimulis.

Cerveau et Parkinson

Les personnes souffrant de la maladie de Parkinson ne présentent pas seulement des tremblements et des difficultés motrices. Les altérations cérébrales dérivées de la maladie ont aussi des conséquences négatives au niveau cognitif. Les aires cérébrales particulièrement altérées par la maladie de Parkinson sont la substance noire et, par conséquence, les ganglions basaux.

Substance noire : La substance noire est un ensemble de neurones dopaminergiques (qui produisent la dopamine, un neurotransmetteur) pigmentées par la neuromélanine, qui leur donne une couleur tendance vers le noire. Les axones dopaminergiques de ces neurones se connectent aux noyaux des ganglions basaux. Dans la maladie de Parkinson, on constate une destruction des neurones de la substance noire, ce qui interrompt ou rend difficile la connexion de la dopamine entre la substance noire et les ganglions basaux.

Ganglions basaux : Les ganglions basaux sont un ensemble de structures sous-corticales situées à la "base" du cerveau. La principale fonction des ganglions basaux est la régulation du mouvement volontaire et l'apprentissage des capacités motrices. La dopamine est un neurotransmetteur fondamental pour le bon fonctionnement des ganglions basaux. Avec la mort des neurones dopaminergiques de la substance noire, les ganglions basaux agissent de façon erratique, produisant les symptômes parkinsoniens, la rigidité et la lenteur des mouvements, en plus d'autres symptômes cognitifs.

Service client

Si vous vous questionnez au sujet du fonctionnement, de la gestion ou de l’interprétation des données du rapport d’évaluation de la maladie de Parkinson, n’hésitez pas à nous contacter immédiatement. Notre équipe de professionnels qualifiés et de spécialistes en maladies neurodégénératives dissipera vos doutes.

Références scientifiques

Referencias: • Peretz C, AD Korczyn, E Shatil, V Aharonson, Birnboim S, N. Giladi - Basado en un Programa Informático, Entrenamiento Cognitivo Personalizado versus Juegos de Ordenador Clásicos: Un Estudio Aleatorizado, Doble Ciego, Prospectivo de la Estimulación Cognitiva - Neuroepidemiología 2011; 36:91-9. • Evelyn Shatil, Jaroslava Mikulecká, Francesco Bellotti, Vladimír Burěs - Novel Television-Based Cognitive Training Improves Working Memory and Executive Function - PLoS ONE July 03, 2014. 10.1371/journal.pone.0101472. • Korczyn dC, Peretz C, Aharonson V, et al. - El programa informático de entrenamiento cognitivo CogniFit produce una mejora mayor en el rendimiento cognitivo que los clásicos juegos de ordenador: Estudio prospectivo, aleatorizado, doble ciego de intervención en los ancianos. Alzheimer y Demencia: El diario de la Asociación de Alzheimer de 2007, tres (3): S171. • Shatil E, Korczyn dC, Peretzc C, et al. - Mejorar el rendimiento cognitivo en pacientes ancianos con entrenamiento cognitivo computarizado - El Alzheimer y a Demencia: El diario de la Asociación de Alzheimer de 2008, cuatro (4): T492. • Haimov I, E Hanuka, Y. Horowitz - El insomnio crónico y el funcionamiento cognitivo entre los ancianos - Medicina del comportamiento del sueño 2008; 6:32-54. • Thompson HJ, Demiris G, Rue T, Shatil E, Wilamowska K, Zaslavsky O, Reeder B. - Telemedicine Journal and E-health Date and Volume: 2011 Dec;17(10):794-800. Epub 2011 Oct 19.

Veuillez entrer votre adresse email