À propos des cookies sur ce site

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos préférences de cookies, nous en conclurons que vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour modifier vos préférences de cookies, consultez notre politique relative aux cookies

Accepter
Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Bienvenue à CogniFit!

Veuillez confirmer que les entraînements et/ou évaluations sont pour votre propre usage. Vous allez créer un compte personnel. Ce type de compte est conçu pour vous aider à évaluer et entraîner vos capacités cognitives.

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour vos patients.Vous allez créer un compte de gestion des patients. Ce compte est conçu pour aider les professionnels de la santé (médecins, psychologues, etc.) dans le diagnostic et l'intervention sur les troubles cognitifs.

Veuillez confirmer que vous souhaitez proposer des entraînements et/ou évaluations cognitives à votre famille ou vos amis. Vous allez créer un compte familial. Ce compte est conçu pour permettre aux membres de votre famille d'accéder aux évaluations et entraînements de CogniFit.

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour des participants à une étude.Vous allez créer un compte de recherche. Ce compte est conçu pour aider les chercheurs dans leurs études sur les aires cognitives

Veuillez confirmer que vous souhaitez accéder aux entraînements et aux évaluations cognitives pour vos élèves ou étudiants.Vous allez créer un compte de gestion des élèves ou étudiants. Ce compte est conçu pour aider dans le diagnostic et l'intervention sur les troubles cognitifs chez les enfants et les étudiants.

loading

Pour votre propre usage (à partir de 16 ans)

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

corporativelanding_STUDY-COGNITIVE-TRAINING-INSOMNIA-OLDER_social_picture

CogniFit a amélioré la qualité du sommeil chez les personnes âgées souffrant d'insomnie

Publication scientifique sur l'amélioration de la qualité du sommeil grâce à l'entraînement cognitif

Cette page est à titre d'information uniquement. Nous ne vendons aucun produit qui soigne les maladies. Les produits de CogniFit pour soigner les maladies sont actuellement en cours de validation. Si vous êtes intéressé, veuillez visiter la plate-forme de recherche CogniFit
  • Gérez facilement les participants à vos recherches depuis la plateforme destinée aux chercheurs

  • Évaluez et entraînez 23 capacités cognitives des participants à votre étude

  • Constatez et comparez l'évolution cognitive des participants pour les données de votre étude

Démarrer
loading

Nom original: Cognitive Training Improves Sleep Quality and Cognitive Function among Older Adults with Insomnia.

Auteurs: Iris Haimov1, Evelyn Shatil1,2.

  • 1. Department of Psychology and the Center for Psychobiological Research, Yezreel Academic College, Emek Yezreel, Israel.
  • 2. CogniFit Inc., New York, New York, United States of America.

Revue: PloS ONE (2013), vol. 8 (4): 1-17.

Citez cet article (format APA):

  • Haimov, I., Shatil, E. (2013). Cognitive Training Improves Sleep Quality and Cognitive Function among Older Adults with Insomnia. PLoS ONE, 8 (4), 1-17.

Conclusion de l'étude

L'entraînement cognitif personnalisé de CogniFit a permis d'améliorer la qualité du sommeil et la fonction cognitive des adultes âgé ayant des problèmes d'insomnie grâce à un entraînement de 20-30 minutes chaque jour, trois jours non consécutifs par semaine, durant 8 semaines. Temps d'endormissement : de 38.42±40.58 a 24.76±32.32 minutes (p=.001); Efficience du sommeil de 73.54±12.56 à 80.28±13.78% (p=.001); Temps total de sommeil : de 296.37±78.07 à 310.44±72.96 minutes; Réveils : de 72.06±40.89 a 58.89±45.13minutos (p=.05); Nombre de réveils : de 10.65±4.38 à 9.04±5.9 (p=.05). Mémoire : F=15.65±1.35 (p=.001); Mémoire visuelle : F=14.03±1.35 (p=.001); Mémoire de travail : F=13.92±1.35) (p=.001)

Résumé de l'étude

Étant donnée l'incidence de l'insomnie chez les personnes âgées, cette étude prétend connaître les effets de l'entraînement cognitif informatisé sur la qualité du sommeil et l'état cognitif de cette population.

Un total de 51 adultes âgés, de 65 à 85 ans ont été répartis de façon aléatoire dans le groupe expérimental et dans le groupe de contrôle. Le groupe expérimental a suivi un entraînement cognitif de CogniFit durant 8 semaines depuis son domicile en utilisant son propre ordinateur. Le groupe de contrôle a réalisé durant 8 semaines un programme d'activités informatisées qui n'impliquait pas le fonctionnement cognitif à un haut niveau. L'état cognitif des participants a été mesuré avec CogniFit avant et après l'entraînement. De plus, il a été également effectué un suivi de l'état du sommeil durant une semaine avant et après. Divers résultats ont été pris en compte : durante 8 semanas desde sus respectivas casas, usando su propio ordenador. El grupo control, en cambio, realizó durante 8 semanas un programa de actividades computarizadas que no implicaban funcionamiento cognitivo de alto nivel. El estado cognitivo de estos participantes fue medido con CogniFit antes y después del entrenamiento. Además, también se hizo un seguimiento del estado del sueño durante una semana antes y después. Se tuvieron en cuenta diferentes resultados:

  • Qualité du sommeil : temps que la personne met pour s'endormir et pourcentage du temps qu'elle reste endormie (efficience du sommeil)
  • Etat cognitif : Capacité d'éviter les distractions, mémoire de travail, mémoire visuelle, mémoire en général et dénomination.

Les analyses statistiques montrent des données d'intérêt :

  • Un meilleur scanner visuel est lié à un endormissement tôt.
  • Une meilleure dénomination est liée à un plus faible nombre de réveils après s'être endormi
  • Une meilleure capacité à éviter les distractions est liée à unaugmentation de la durée du sommeil.
  • Le groupe de contrôle a montré qu'unepire mémoire de travail est associée à une augmentation du temps d'endormissement.

Les résultats obtenus permettent de dire que les nouveaux apprentissages sont essentiels pour commencer et maintenir le sommeil chez les personnes âgées souffrant d'insomnie. L'entraînement cognitif personnalisé de CogniFit peut aider à créer le type d'apprentissage nécessaire afin d'apporter des améliorations dans le sommeil et l'état cognitif.

Contexte

Entre 20 et 50 % des personnes âgées souffrent d'insomnie, ce qui est plus commun chez les femmes que chez les hommes. Ce trouble est lié aux changements dans la structure du sommeil (moins de temps de sommeil en ondes lentes, moins de temps de sommeil REM, une plus faible amplitude de l'onde delta, une diminution de l'activité et de la densité du sommeil REM). Cela produit un sommeil fragmenté, des réveils fréquents et une plus grande difficulté pour trouver le sommeil. Les causes de ce trouble de l'insomnie peuvent êtres variées. Cependant, le traitement le plus commun pour ce trouble est pharmaceutique.

Avec l'âge, en plus des problèmes de sommeil, il est courant qu'apparaisse un certain grade de détérioration cognitive, qui peut affecter la vitesse de traitement, la perception, le fonctionnement exécutif, la concentration, l'attention, l'inhibition et la mémoire. Les personnes âgées qui souffrent d'insomnie ont tendance à présenter des patrons de détériorations plus grandes que celles qui ont trait avec les problèmes de sommeil : problèmes de mémoire épisodiques, distraction, etc. Heureusement, il a été vu que les personnes souffrant d'insomnie peuvent bénéficier de certaines activités comme :

  • Entraînement cognitif destiné à réhabiliter les capacités cognitives.
  • Acquisition de nouveaux apprentissages visuels et verbaux.

D'autre part, les preuves de ces dernières années ont montré que le sommeil est nécessaire pour la consolidation de la mémoire. C'est parce que le sommeil favorise la plasticité cérébrale, favorise les processus d'apprentissage procédural, facilite la consolidation de la mémoire déclarative, est important pour le traitement des souvenirs émotionnels et joue un rôle crucial dans l'acquisition de nouveaux souvenirs. À l'inverse, il a été observé que l'acquisition de nouveaux apprentissages a des effets positifs sur la structure du sommeil. Après l'apprentissage, la proportion de sommeil REM augmente, les mouvements rapides des yeux augmentent pendant cette phase, l'activité des ondes lentes augmente, la durée du sommeil augmente, tout comme le nombre et la densité des fuseaux du sommeil.

Il est donc raisonnable de supposer qu'un nouvel apprentissage venant d'un entraînement cognitif adéquat peut aider à:

  • Changer la structure du sommeil
  • Améliorer la qualité du sommeil.
  • Améliorer l'état cognitif

Méthodologie

Conception de l'étude

Un essai clinique comparatif randomisé d'une durée de 11 semaines a été mené chez des personnes âgées indépendantes atteintes d'insomnie en utilisant un modèle à deux groupes: intervention avec CogniFit (groupe expérimental) et non-spécifique (groupe témoin).

Une mesure de l'état cognitif des participants a été effectuée avant le début de l'entraînement et une autre à la fin de l'entraînement. Pour ce faire, on a utilisé l'outil batteries d'évaluation de CogniFit. Un assistant de recherche est venu chez les participants pour les inscrire sur la plateforme CogniFit. Les participants ont appelé les participants toutes les deux semaines pour les encourager à adhérer à l'intervention.

Participants

Les participants ont été contactés par le biais d'annonces et de conférences dans des centres pour personnes âgées. Il s'agissait depersonnes âgées qui se plaignaient de problèmes d'initiation ou de maintien du sommeil au moins trois soirs par semaine. Ils devaient également avoir un sommeil de mauvaise qualité au moins six mois auparavant. Les patients ont été exclus s'ils avaient obtenu une note inférieure à 26 à l'examen MMSE (Examen d'État Mini-Mental), une note >40 à la ZSDS (Zung Self-rating Depression Scale) et une note >60 à un petit questionnaire sur l'anxiété. Sont également exclus de l'étude les patients souffrant de troubles visuels ou auditifs importants, de maladies médicales ou neurologiques, d'alcoolisme ou d'autres problèmes liés à l'alcoolisme ou à d'autres substances, de troubles psychiatriques, d'apnée du sommeil, de syndrome du mouvement périodique des jambes et ceux qui prennent des médicaments qui affectent le système nerveux central (à l'exception de ceux qui sont utilisés pour dormir).

Intervention dans le groupe de contrôle

Le groupe témoin a reçu un programme de formation de huit semaines qui, contrairement à CogniFit, n' a pas entraîné de capacités cognitives particulières, ne correspondait pas au rendement des participants et n' a fourni aucune feedback. Il s'agit seulement de faire des tâches simples informatisées de lecture et de peinture.

Variables mesurées

A traver CogniFit 17 capacités cognitives ont été évaluées. . De plus, un dispositif situé sur le visage des patient a mesuré :

  • Le temps total de sommeil : Temps depuis le coucher jusqu'au lever.
  • La latence du début du sommeil : temps que les personnes mettaient à s'endormir
  • L'efficience du sommeil : Pourcentage de temps de sommeil par rapport au temps passé au lit.
  • Temps de veille depuis le début du sommeil: Temps de veille après s'être endormi préalablement
  • Nombre de réveils: Nombre de réveils après s'être endormi préalablement.

Analyse

Le SPSS 19 a été utilisé pour effectuer les analyses. Pour évaluer les différences entre les cinq variables du sommeil et les différentes capacités cognitives des deux groupes, on a utilisé des modèles à effets mixtes pour les mesures répétées, un modèle pour chaque variable. Les corrélations temporelles de Pearson et une analyse de régression hiérarchique ont également été calculées pour déterminer s'il existait une relation entre les améliorations cognitives et les améliorations de la qualité du sommeil.

Résultats et conclusions

Une corrélation a été détectée entre la capacité de dénomination du groupe expérimental et l' efficience du sommeil , le temps de veille et le nombre de réveils. Le temps total de sommeil était co-relationné avec la capacité à éviter les distractions . D'autre part, il y a aussi une corrélation entre la latence du début de sommeil et le balayage visuel . Dans le cas du groupe de contrôle il a été détecté une corrélation négative entre le temps que les personnes restaient endormies et la mémoire de travail , la mémoire visuelle et la mémoire en général. Le reste des capacités cognitives n'ont montré aucune corrélation significative avec les paramètres du sommeil.

En bref, on peut conclure que l'entraînement cognitif CogniFit peut améliorer l'apparition et le maintien du sommeil, en plus des capacités cognitives. Ce type de thérapie peut être une alternative ou un bon complément aux traitements médicamenteux actuels pour traiter l'insomnie.

Veuillez entrer votre adresse email