Choisissez votre plateforme et achetez
Essayez un mois gratuit avec 10 licences.
A quoi sert le compte?
Inscrivez-vous
loading

En cliquant sur "Inscrivez-vous", vous acceptez nos Conditions d’utilisation et vous reconnaissez avoir lu et accepter notre Politique de Confidentialité des données.

Aide à lutter contre l'insomnie.
  • Stimulation des zones cérébrales spécifiques du sommeil.

  • Aide à réduire le nombre de réveils nocturnes

  • Diminue le temps nécessaires pour trouver le sommeil. Essayez-le gratuitement!

loading

Programme de stimulation cérébrale pou aider à traiter et combattre l'insomnie

Comment vaincre l'insomnie? De rigoureuses études scientifiques ont prouvé que le programme de stimulation cérébrale de CogniFit est un traitement non pharmacologique effectif contre l'insomnie. Il minimise les difficultés à s'endormir et aide à vaincre les troubles du sommeil.

Le programme a été créé par une équipe de neurologues et psychologues cognitifs spécialisés dans les troubles du sommeil. Ils ont utilisé les dernières découvertes sur le cerveau pour concevoir des exercices qui favorisent la plasticité neuronale et aident ainsi à traiter l' insomnie des enfants et des adultes.

Ces exercices peuvent être réalisés en ligne. 20 minutes, 2 à 3 fois par semaine, suffisent pour réussir à réduire les problèmes pour dormir etcombattre efficacement l'insomnie.

L'objectif de l'équipe de professionnels du sommeil de CogniFit était de trouver une solution non pharmacologique qui puisse combattre les problèmes d'insomnie et le dysfonctionnement au niveau du sommeil depuis l'intérieur. En éduquant le cerveau nous pouvons arriver à contrôler cet état d'alerte excessif qui nous empêche de trouver le sommeil.

Les causes de l'insomnie se trouvent dans notre esprit et c'est à partir de là qu'il faut intervenir pour combattre de manière efficace les désordres du sommeil. A ce jour, le traitement le plus utilisé pour lutter contre l'insomnie sont les pilules pour dormir qui peuvent avoir de nombreuses conséquences et ne règlent pas le problème depuis la racine. Minimiser l'utilisateur de pilules est fondamental pour améliorer la qualité de vie des personnes souffrant ce trouble.

De nombreux professionnels recommandent CogniFit comme une aide alternative innovatrice et efficace pour traiter les problèmes d'insomnie. Il a été démontré que ce programme de stimulation cognitive parvient à augmenter notablement la qualité et temps de sommeil. En effet, les exercices cérébraux de CogniFit activent des réseaux de cellules cérébrales spécifiques qui sont liées à notre capacité à trouver le sommeil. En entraînant ces habiletés cognitives nous pouvons trouver le sommeil plus facilement et réduire le nombre de réveils nocturnes. CogniFit est un traitement non pharmacologique efficace pour combattre l'insomnie qui permet de :

  • Réduit le temps de latence à l'endormissement

    : Diminue le temps que prend le patient jusqu'à ce qu'il s'endorme.
  • Améliore l'efficacité du sommeil

    : Diminue l'altération du sommeil en favorisant le temps durant lequel le patient est endormi.

L'efficacité de l'entraînement cérébral pour traiter l'insomnie de CogniFit a été approuvée scientifiquement et testée par de nombreux hôpitaux, universités et groupes de population du monde entier.

Technologie CogniFit

Scientifiquement appouvée

Exercices. Comment traiter l'insomnie?

Insomnie : Evaluation et diagnostic personnalisés 1

Evaluation et diagnostic personnalisés, détection automatique du degré de dysfonctionnement

Nouveaux traitements contre l'insomnie.2

Travaillez et améliorez les habiletés cérébrales les plus détériorées.

Traitement non pharmacologique contre l'insomnie. 3

Renforcez les zones spécifiques impliquées dans l'insomnie.

Traitement de l'insomnie

CogniFit est très facile à utiliser, vous n'avez qu'à vous inscrire pour recevoir un traitement personnalisé. A travers des exercices et jeux cérébraux très simples, nous réalisons une évaluation de la santé cognitive de l'utilisateur. Le programme se rétroalimente des résultats et à travers des algorythmes, il s'ajuste aux besoins spécifiques de chaque personne. Essayez-le.

Pourquoi le programme de stmulation cérébrale de CogniFit est-il efficace contre l'insomnie?

Un grand nombre d'études démontrent les effets bénéfiques de la stimulation cognitive pour le traitement de l'insomnie. En renforçant des habiletés cérébrales déterminées, nous pouvons arriver à modifier l'architecture du sommeil et combattre ainsi les problèmes d'insomnie.

De récentes découvertes sont arrivées à la conclusion que les personnes qui souffrent d'insomnie présentent le même modèle de déficits cognitifs. L'entraînement cérébral de CogniFit pour traiter l'insomnie se centre tout particulièrement sur laréhabilitation cognitive de ces habiletés affaiblies. Nous analyserons à présent, comment ces dernières interviennent sur l'insomnie :

Traitement de l'Insomnie

Validation scientifique : Exemples d'études qui confirment l'efficacité du traitement cognitif pour vaincre l'insomnie.

corporativelanding_InsomnioAdultos_e_40

Le programme d'entraînement personnalisé de CogniFit améliore la qualité du sommeil (latence à l'endormissement + efficacité du sommeil) des adultes qui souffrent d'insomnie. Lire l'étude complète

corporativelanding_InsomnioAdultos_a_40

corporativelanding_InsomnioAdultos_e_41

Les adultes souffrant d'insomnie, présentent un modèle de détérioration cognitive au niveau d'habiletés très spécifiques dont : Le degré d attention, le temps de réaction et l'accès à l'information qui se trouve dans la zone sémantique de notre mémoire (la capacité de dénomination). Lire l'étude complète.

corporativelanding_InsomnioAdultos_a_41

corporativelanding_InsomnioAdultos_e_42

L'évaluation des habiletés cognitives, grâce aux exercices de CogniFit, permet de détecter les effets nuisibles de l'insomnie de fonctions cognitives déterminées. Lire l'étude complète

corporativelanding_InsomnioAdultos_a_42

Qu'est-ce que l'insomnie?

L'insomnie est un trouble du sommeil assez fréquent, en effet il affecte une grande partie de la population. En règle générale, ce trouble concerne surtout les personnes âgées, les femmes et les personnes qui ont des problèmes psychologiques comme une dépression, souffrent de stress ou encore d'anxiété. Toutefois, plus de 50% de la population a, un moment donné de sa vie, présenté des symptômes d'insomnie.

Qu'est-ce que l'insomnie? La définition littérale est "une insuffisance ou absence de sommeil", elle fait référence aux problèmes pour trouver le sommeil. Bien qu'elle puisse se présenter sous différentes formes, les principaux symptômes sont les suivants :

  • Problèmes pour dormir ou trouver le sommeil

    . Mettre plus de 30 minutes à s'endormir.
  • Problèmes pour rester endormi toute la nuit

    . Rester éveillé plus de 30 minutes au milieu de la nuit.
  • Sommeil fragmenté

  • Réveil précoce

    qui entraîne un sommeil insuffisant (moins de 6 heures de sommeil).
  • Réduction de la capacité à avoir un sommeil réparateur

    après plusieurs nuits courtes.
  • Diminution progressive du seuil de bruits nécessaires pour se réveiller

    . Sommeil très léger.

Si ces symptômes apparaîssent fréquemment, entre 3 semaines et un mois, nous serions confrontés à un cas d'insomnie occasionnelle ou transitoire. Cependant, si les symptômes durent plus longtemps, ce serait un cas d'insomnie cronique.

Pourcentage de la population qui souffre d'insomnie

L'insomnie a des effets très négatifs sur notre santé et notre rendement cérébral. Le manque de sommeil a des conséquences évidentes au cours d'une journée, dormir peu ou dormir mal entraînent des sensations de faiblesse, somnolence, changements d'humeur, irritabilité, etc...

Le fait de détecter le plus tôt possible ces symptômes est fondamental pour pouvoir obtenir un traitement adéquat. Agir de manière proactive est également essentiel pour aider à minimiser les effets négatifs que ce trouble peut engendrer. De nombreux professionnels recommandent aux patients d'essayer le programme de stimulation cérébrale de CogniFit, ce dernier étant un traitement pour l'insomnie non pharmacologique scientifiquement approuvé.

Selon les statistiques, les problèmes d'insomnie peuvent affecter une grande partie de la population :

Pourquoi avons-nous besoin de dormir?

Dormir est un besoin basique de l'être humain. Nous avons besoin de dormir parce que notre cerveau se regénère pendant que nous dormons. Le sommeil nettoie la mémoire à court-terme et traite les connaissances acquises au cours de la journée pour les retenir. Nous devons dormir entre 6 et 8 heures (selon les caractéristiques de chacun) pour que notre cerveau puisse continuer à être actif et fonctionner correctement.

De nombreux scientifiques ont analysés l'influence du sommeil sur l'apprentissage, nous avons besoin de dormir parce notre cerveau renforce les nouveaux concepts appris et les souvenirlorsque nous dormons.

Pertes de mémoire et de souvenirs # t: 54;t: 55;"> Si nous ne dormons pas assez ou si notre sommeil n'est pas de qualité, cela affecte nos fonctions mentales : nous sommes plus lents, nous manquons d'énergie et présentons des problèmes de rendement aussi bien physique qu'intellectuel. Une nuit blanche réduit pratiquement de 40% notre capacité à assimilier des connaissances ce qui nous exposent à des pertes de mémoire de souvenirs.

Pourquoi avons-nous besoin de dormir?

Lorsque le cerveau est en repos, la production d'hormones est équilibrée. Nos niveaux de créativité et d'imagination sont plus élevés et notre capacité pour résoudre des problèmes est plus efficace. Le système immunitaire, quant à lui, se regénère également lorsque nous dormons, par conséquent, bien dormir nous aide à nous protéger d'infections.

Conséquences de l'insomnie

L'insomnie n'est pas seulement un problème nocturne, les conséquences se prolongent tout au long de la journée. Le manque de sommeil peut devenir une véritable torture car il affecte notre qualité de vie. Peu dormir a des conséquences néfastes sur notre corps, sur nos fonctions cérébrales et sur notre rendement dans notre vie quotidienne. Par ailleurs, ces conséquences sont visibles autant pour la personne qui souffre d'insomnie que pour son entourage. Le manque de sommeil engendre des altérations au niveau de notre organisme et bien qu'au début ses conséquences sont infimes, au fur et à mesure que l'insomnie dure, les facteurs ont tendance à empirer et ce qui paraissait une insomnie passagère peut se convertir en un trouble très grave. Il est fondamental d'être vigilant et d'agir dès les premiers symptômes. CogniFit est un traitement non pharmacologiques très efficace qui peut vous aider à minimiser les conséquences de l'insomnie.

Conséquences de l'insomnie

Les principales conséquences de l'insomnie :

  • Perte de la capacité de mémoire

  • Baisse d'attention

  • Diminution de la capacité de réaction face à des stimuli

  • Manque de concentration

  • Réponse motrice lente et une capacité de coordination moindre

  • Difficultés pour prendre de bonnes décisions

  • Perte de réflexes

  • Lenteur au moment de traiter une information

  • Grands changements d'humeur

  • Somnolence au cours de la journée, fatigue, faiblesse

  • Incapacité à sentir motivé, content ou heureux

  • Perte d'agilité cérébrale et incapacité à résoudre des problèmes de manière efficace

  • Réduction de la capacité créative

  • Perte de fluidité au moment de parler

  • Problèmes pour trouver ses mots

  • Irritabilité

  • Incapacité pour se sentir actif au long de la journée

  • Faiblesse et douleurs musculaires

  • La vision peut être bouillée si les yeux ne sont pas reposés

  • Stress et augmentation du niveau de la tension

Les types d'insomnie

Type d'insomnie selon sa cause :

  • Insomnie de type Primaire

    : elle fait référence aux cas dont la cause de l'insomnie ne peut pas être clairement identifiée parce qu'elle n'est pas due à des maladies. Elle peut être liée à la personnalité du patient.
  • Insomnie de type Secondaire

    : Ce type d'insomnie est dû à une cause identifiable. Elle apparaît comme conséquences d'une maladie ou de diverses problèmes: un trouble mental, la consommation de substances ou de médicaments (caféine, alcool...), l'existence de problèmes environnementaux (bruits, lumière, hautes ou basses températures...), préoccupation (problèmes familiaux, professionnels, difficultés économiques, changements d'horaire…) Afin de traiter l'insomnie secondaire, il faut avant tout agir sur la cause initiale qui engendre l'insomnie. Toutefois, il arrive que même lorsque la cause initiale est résolue, la personne n'arrive pas à sortir de l'insomnie parce qu'elle est entrée dans un cercle vicieux d'anxiété et de peurs associées au sommeil. L'angoisse de ne pas pouvoir dormir active le cerveau et réduit les possibilités de pouvoir dormir. Les personnes qui passent deux nuits sans dormir correctement mais ne s'en préoccupent pas excessivement, ont peu de probabilités de développer une insomnie de type cronique. En revanche, une personne qui dort mal durant plusieurs nuits consécutives et se stresse excessivement de peur de passer encore une mauvaise nuit, peut facilement entrer dans un cercle vicieux duquel il lui sera difficile de sortir. Ce genre de cas est généralement caractéristique des personnes exigentes et perfectionnistes, des personnes habituées à tout contrôler et qui ont tendance à se préoccuper facilement.

Types d'insomnie

Types d'insomnie selon la durée :

  • Insomnie de type transitoire

    : Dans ce cas l'insomnie dure moins d'une semaine. Elle peut être due à de multiples facteurs par exemple, le changement à l'heure d'été ou d'hiver, le stress dû à un changement de domicile, à un changement d'horaires au travail, au jet lag, à une consommation de substances (drogues, alcool, caféine…)
  • Insomnie aigüe ou de courte durée

    : Elle peut durer entre une et quatre semaines et provoquée par de multiples facteurs comme le stress, l'anxiété, les troubles émotionnels, des douleurs physiques, etc..
  • Insomnie de type cronique

    : Ce type d'insomnie n'apparaît pas du jour au lendemain. Ce genre d'insomnie survient pratiquement toujours après une période d'insomnie de courte durée. Il peut être dû à une maladie physique ou psychiatrique cronique et dure quatre semaines ou plus. C'est le type d'insomnie le plus grave.

Types d'insomnie selon sa durée

Les différents types d'insomnie selon le moment de la nuit où elle affecte la patient :

  • L'insomnie initiale

    : elle fait référence aux problèmes pour trouver le sommeil en moins de 30 minutes. Elle affecte, généralement, les personnes jeunes et les causes les plus fréquentes se rapportent à des troubles psychiatriques comme l'anxiété, la consommation de substances ou des problèmes médicaux.
  • L'insomnie par réveils multiples

    : Elle fait référence aux difficultés pour rester endormi toute la nuit. Les réveils nocturnes peuvent durer plus de 30 minutes et empêcher de jouir d'un sommeil réparateur. Ce type d'insomnie est plus fréquent chez les patients présentant des problèmes psychiques et médicaux dus à l'âge. Au fur et à mesure que nous vieillissons, la structure de notre sommeil change. La tendance indique que nous nous réveillons chaque fois plus fréquemment et avons du mal à trouver le sommeil. Très souvent cela est dû à la perte de certaines compétences cognitives.
  • L'insomnie par réveil précoce

    : Pour ce type d'insomnie, le patient se réveille définitivement plus tôt que prévu ce qui réduit le temps de repos de manière significative.

Types d'insomnie selon le moment de la nuit où elle survient.

Les causes de l'insomnie

Il existe de multiples causes d'insomnie, nous vous présenterons les plus communes :

  • Les causes physiologiques et les causes externes

    : Elles sont, en grande partie, influencées par notre style de vie et les facteurs environnementaux. La qualité du sommeil dépend énormément de nos habitudes et notre routine au moment de nous endormir. Se coucher chaque jour à une heure différente et ne pas avoir un style de vie sain (consommer des substances excitantes, de l'alcool ou de la drogue...), ne pas faire de sport, des dîners copieux et des digestions difficiles, etc... sont des facteurs qui peuvent nous empêcher de dormir correctement et jouir d'un sommeil réparateur.
  • Les causes médicales

    : Il existe certains problèmes et des causes médicales qui peuvent engendrer des troubles du sommeil. Avoir des douleurs, les maladies respiratoires, les problèmes urologiques qui incitent le besoin de miction, la grossesse et la ménopause, les troubles endocriniens, les maladies métaboliques neurologiques, les infections, les maux de tête...
  • Les causes pyschologiques

    : Les sentiments, les émotions et les pensées sont des stimulations du cerveau, par conséquent le stress ou d'autres situations personnelles peuvent engendrer des problèmes d'insomnie.
  • Les causes psychiatriques

    : Dépression, anxiété, anoréxie nerveuse...
  • Les causes physiologiques

    : La vieillesse engendre des changements au niveau des habiletés cognitives et du système de connexions neuronales ce qui engendrent des changements dans la structure de notre sommeil. C'est pourquoi, au fur et à mesure que nous vieillissons, il n'est pas rare de dormir moins et moins bien.
  • Les causes dues aux médicaments

    : Médicaments, hormones, stimulants, stéroïdes, antidépresseurs….

Causes de l'Insomnie

Prévention et les remèdes contre l'insomnie

Que pouvons-nous faire pour prévenir et vaincre l'insomnie? Si nous avons des problèmes de sommeil, il est important d'essayer de détecter la source du trouble, c'est-à-dire, d'analyser nos habitudes et corriger un facteur inadapté. Il est également, important d'essayer de modifier nos pensées négatives, étant donné qu'elles ne font qu'augmenter la préoccupation et activer l'excitation cérébrale qui empire le problème.

Mesures de prévention et remèdes pour éviter l'insomnie: Voici quelques idées à intégrer à votre routine.

  • S'imposer une heure pour se coucher et se lever

    : Très souvent, les personnes qui souffrent d'insomnie, ont tendance à se coucher tard et à dormir au cours de la journée. Il faut essayer de respecter les horaires et être constant. Il est possible que ce soit difficile au début si la personne n'est pas habituée mais si nous voulons lutter contre l'insomnie, il faut essayer de marquer un rythme de sommeil.
  • Eliminer les siestes

    : Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, faire la sieste durante la journée peut aggraver les symptômes d'insomnie durant la nuit. Bien que nous ayons sommeil, il faut absolument essayer de rester éveillé, cela nous aidera à respecter nos horaires pour dormir.
  • Faire du sport

    : Il est fort recommandé de faire du sport, le corps sera ainsi plus fatigué et vous aurez plus envie de dormir. Dans ce cas, il faut réaliser l'activité sportive en fin d'après-midi/ début de soirée car la stimulation peut activer notre cerveau excessivement.
  • Dîner quelque chose de léger

    : Il n'est pas recommandé de dîner trop copieux parce que la digestion peut être compliquée et compliquer l'endormissement. Il n'est pas non plus adapté de se coucher alors que nous avons faim, il faut par conséquent trouver un juste milieu.
  • Eviter les boissons excitantes

    : Il faut éviter de boire du café, du thé, de l'alcool ou des boissons énergisantes. Si vous consommez une de ces boissons, que ce ne soit pas en fin d'après-midi.
  • Ne pas réaliser d'activités stressantes avant de dormir

    .
  • Favoriser les activités de détente

    : la méditation, des techniques de relaxation, prendre un bain chaud, écouter de la musique douce, etc... n'importe quelle activité qui nous détende.
  • Ne pas utiliser le téléphone portable, l'ordinateur ou la tablette au moins une heure avant de se coucher

    : Plusieurs études ont démontré que la lumière de ces dispositifs provoque des interruptions aux niveaux des rythmes circadiens, complique le sommeil et réduit le stade de sommeil REM (Rapid Eye Movement en anglais).
  • Ne pas manger, regarder la télé ou lire dans le lit

    : Il est impératif d'associer le lit à un endroit de relaxation et propre au sommeil.
  • Nous coucher seulement lorsque nous notons des signes de somnolence

    : Cela ne vaut pas la peine d'essayer de dormir si nous n'avons pas sommeil.
  • Se lever du lit si nous ne trouvons pas le sommeil

    : Il faut éviter d'associer le lit à la frustration, par conséquent si au bout de 15-20 minutes, nous n'arrivons toujours pas à dormir, le mieux est de se lever et faire quelque chose qui nous détende.
  • Ne pas regarder l'heure au cours de la nuit

    : Si nous n'arrivons pas à dormir, regarder l'heure ne fera que nous frustrer davantage.
  • Entraînez votre cerveau

    . Stimuler les habiletés cognitives associées à l'architecture du sommeil peut vous aider à combattre l'insomnie, de manière efficace. CogniFit est un traitement novateur non pharmacologique, qui comprant de nombreux bénéfices pour notre santé cérébrale.
  • Si le problème persiste, consultez un professionnel

    : Ne prenez jamais de médicaments pour dormir sans consulter un médecin auparavant.

Prévention et remèdes contre l'insomnie.

Références

Haimov I, Shatil E (2013) Cognitive Training Improves Sleep Quality and Cognitive Function among Older Adults with Insomnia. PLoS ONE 8(4): e61390. doi:10.1371/journal.pone.0061390 Haimov I, E Hanuka, Y. Horowitz - El insomnio crónico y el funcionamiento cognitivo entre los ancianos - Medicina del comportamiento del sueño 2008; 6:32-54

Shatil E, A Metzer, Horvitz O, Miller R. - Basado en el entrenamiento personalizado cognitivo en el hogar de pacientes con EM: Un estudio de la adherencia y el rendimiento cognitivo - Neurorehabilitación 2010; 26:143-53.

Peretz C, AD Korczyn, E Shatil, V Aharonson, Birnboim S, N. Giladi - Basado en un Programa Informático, Entrenamiento Cognitivo Personalizado versus Juegos de Ordenador Clásicos: Un Estudio Aleatorizado, Doble Ciego, Prospectivo de la Estimulación Cognitiva - Neuroepidemiología 2011; 36:91-9.

Shatil E (2013). ¿El entrenamiento cognitivo y la actividad física combinados mejoran las capacidades cognitivas más que cada uno por separado? Un ensayo controlado de cuatro condiciones aleatorias entre adultos sanos. Front. Aging Neurosci. 5:8. doi: 10.3389/fnagi.2013.00008

Thompson HJ, Demiris G, Rue T, Shatil E, Wilamowska K, Zaslavsky O, Reeder B. - Telemedicine Journal and E-health Date and Volume: 2011 Dec;17(10):794-800. Epub 2011 Oct 19.

Preiss M, Shatil E, Cermakova R, Cimermannova D, Flesher I (2013), el Entrenamiento Cognitivo Personalizado en el Trastorno Unipolar y Bipolar: un estudio del funcionamiento cognitivo. Frontiers in Human Neuroscience doi: 10.3389/fnhum.2013.00108.

Cricco M1, Simonsick EM, Foley DJ. (2001) The impact of insomnia on cognitive functioning in older adults. J Am Geriatr Soc. 2001 Sep;49(9):1185-9.

Veuillez entrer votre adresse email